Ma note :

epub - 9.99 €

Ajouter au panier

liste d'envies Ajouter à une liste d'envies


Présentation

« Un soir de mars ou d'avril 1966, dans un train qui allait vers la Bolivie, je fis la connaissance de Blanca Galeano que les journaux appelaient la concubine du voyou nommé Mereles. Elle avait seize ans mais avait l'air d'une femme de trente ans et elle fuyait. Elle me raconta une histoire très étrange (...) Moi je l'écoutai comme si je m'étais trouvé en présence de la version argentine d'une tragédie grecque. »
C'est ainsi que Ricardo Piglia s'empare du braquage qui a défrayé la chronique entre septembre et novembre 1965 à Buenos Aires. Il décide d'en faire un [...]roman tant la violence des faits, la puissance des sentiments et la brutalité de la police dépassent de loin la fiction. Bébé Brignone et le Gaucho Dorda, Bazán le Bancal, Malito ou Mereles le Corbeau prennent vie sous sa plume avec un réalisme et une vigueur extraordinaires, sur fond d'agitation péroniste et de magouilles politiques.
À la manière d'un Truman Capote ou d'un William Faulkner, Piglia réinvente de manière magistrale le roman noir argentin.
Ricardo Piglia est né en 1940 dans la province de Buenos Aires. D'abord auteur de nouvelles avec l'Invasion (1967), il est dès son premier roman, Respiration artificielle, reconnu comme une figure majeure de la littérature argentine contemporaine. Couronnée par de nombreux prix, son oeuvre est déjà largement traduite. Son roman La Ville absente est paru pour la première fois en français aux éditions Zulma en septembre 2009.
Paru à Buenos Aires en 1997, Argent brûlé a été récompensé par le Prix Planeta. Il a été porté à l'écran en 2001, sous le titre Vies brûlées, par le réalisateur Marcelo Piñeyro.
Voir la suite

Biographie

Ricardo Piglia est né en 1940 dans la province de Buenos Aires. D'abord auteur de nouvelles avec l'Invasion (1967), il est dès son premier roman, Respiration artificielle, reconnu comme une figure majeure de la littérature argentine contemporaine. Couronnée par de nombreux prix, son oeuvre est déjà largement traduite. Son roman La Ville absente est paru pour la première fois en français aux éditions Zulma en septembre 2009.
Paru à Buenos Aires en 1997, Argent brûlé a été récompensé par le Prix Planeta. Il a été porté à l'écran en 2001, sous le titre Vies brûlées, par le réalisateur Marcelo Piñeyro.

Les mots clés

conseil de lecture