Gargantua - bac 2022

À propos

Gargantua naît un jour de banquet, en sortant de l'oreille de sa mère, la bouche ouverte et l'esprit alerte. Le parcours du jeune prince sera semé d'embûches : il devra apprendre à trouver les mets et les liqueurs qui conviennent à sa taille de géant puis diriger l'armée de son père lors d'une guerre contre le royaume voisin... Rabelais nous entraîne avec Gargantua dans un univers joyeusement parodique et fantaisiste tout en nous invitant à réfléchir à la place de l'homme dans le monde.

o Une frise chronologique historique et culturelle
o Une introduction : pourquoi lire Gargantua au XXIe siècle ?
o Le texte intégral modernisé annoté

Des sujets pour s'entraîner à l'oral et à l'écrit du bac
o Des analyses de textes au fil de l'oeuvre
o Un commentaire de texte et une dissertation rédigés
o Des exercices de grammaire avec corrections
o Des exercices d'appropriation

Un dossier pour situer et comprendre le texte
o Une présentation de l'oeuvre de Rabelais dans son époque
o Les mots importants de Gargantua
o Un groupement de textes autour des parcours du bac :
Rire et savoir / La bonne éducation.



  • EAN

    9782072944420

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    320 Pages

  • Copy

    No

  • Print

    No

  • Poids

    4 628 Ko

  • Distributeur

    Gallimard

  • Diffuseur

    Gallimard

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

François Rabelais

1494-1553
François Rabelais naît près de Chinon et reçoit une éducation imprégnée des méthodes scolastiques. Prêtre et moine franciscain au couvent du Puy-Saint-Martin, il fait partie d'un groupe d'érudits qui étudient le grec et le latin avant que la Sorbonne ne s'élève contre la lecture dans le texte des Ecritures. Rabelais passe alors à Maillezais, chez les Bénédictins. En 1530, il est bachelier en médecine et exerce ensuite à Lyon jusqu'en 1535. Il commence à écrire Pantagruel, puis Gargantua. Ses oeuvres, aussitôt parues, seront condamnées par la Sorbonne. Après la publication du Tiers Livre, il se réfugie à Metz, craignant les poursuites. Il obtient la cure de Medon et meurt en homme d'Eglise.
La biographie de Rabelais contient des lacunes que les chercheurs essayent de combler...

empty