l'homme au chapeau rouge

À propos

L'homme au chapeau rouge représente le troisième volet de cette histoire personnelle du sida amorcée par À l'ami qui ne m'a pas sauvé la vie, et poursuivie dans Le protocole compassionnel. Cette fois le narrateur, identique, ose à peine prononcer le nom de sa maladie. Pour la tromper, ou l'oublier, il se lance à corps perdu dans la recherche, le marchandage et l'acquisition de tableaux.
Il va se trouver emporté - et l'enchevêtrement de son récit avec lui - dans une double histoire de faux, dont est victime le peintre grec Yannis, et de kidnapping d'un expert arménien, Vigo, qui dénonçait justement les faux dans les grandes ventes de Sotheby's ou de Christie's à Londres ou à New York.
/> Dès qu'on commence à vouloir parler ou se mêler de peinture, on est inévitablement confronté à ce problème du vrai ou du faux, qui est peut-être au coeur de tous les livres d'Hervé Guibert. Deux couples hantent ce nouveau livre : le peintre Yannis et sa femme Gertrud, que l'écrivain va poursuivre jusqu'à Corfou, le marchand de tableaux Vigo et sa soeur Lena, avec laquelle Guibert va aller à Moscou, sur les traces de son frère mystérieusement disparu.
Car cet "homme au chapeau rouge" est aussi un chasseur de peintres. Depuis quinze ans, il pourchasse Bacon et Balthus, jusqu'en Suisse ou à Venise ; pour leur arracher quels secrets ?

Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782072955822

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    176 Pages

  • Copy

    No

  • Print

    No

  • Poids

    245 Ko

  • Distributeur

    Gallimard

  • Diffuseur

    Gallimard

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Hervé Guibert

Hervé Guibert est né en 1955. Il est mort à Paris en 1991. Ecrivain, journaliste et photographe, il est l'auteur de nombreux livres parmi lesquels Mes parents, A l'ami qui ne m'a pas sauvé la vie, et un journal posthume, Le Mausolée des amants. Zouc est auteur interprète. Ses spectacles ont laissé une trace inoubliable dans la mémoire de ceux qui l'ont vue et entendue jouer seuls sur scène, entre 1970 et 1989. Victime en 1997, d'une infection nosocomiale qui l'a laissée gravement handicapée, elle n'a pu, depuis, reprendre son activité théâtrale.

empty