L'incognito

À propos

"Il n'est écrit nulle part que L'Incognito s'appelle L'Incognito. Une plaque sur la porte indique qu'il s'agit d'un foyer du parti radical-démocrate. L'Incognito est une cave située au 34 bis, via Venezia, juste en dessous de l'hôtel Anchorage si cela te tente, un jour, d'y faire un tour. Dès que j'y suis entré, j'ai su que c'était mon endroit, que ce serait mon endroit, ces deux prochaines années à Rome, que j'y passerais toutes mes soirées."

Dans L'Incognito, le narrateur, Hector Lenoir, raconte son séjour dans une Académie espagnole ressemblant fort à la Villa Médicis. Ici, Hervé Guibert brosse un vaste portrait satirique des directeurs, des pensionnaires délurés et de leurs relations entortillées, les vivants et les morts semblant se côtoyer dans un monde de fous. La nuit, on se promène de club en club, de boîtes de nuit en jardins hantés. L'un des bars planqués s'appelle L'Incognito. Là-bas tout peut arriver, même le meurtre sordide d'un fonctionnaire homosexuel amateur de prostitués. S'ouvre alors une enquête.
Alter ego de l'auteur, Hector digresse sur la littérature, sur le conflit éternel entre réalité et fiction, et par là constate que le mensonge et les masques semblent souvent plus réels que la vérité nue. Le style de Guibert séduit plus qu'il ne dérange. Mots crus, repartie saillante, désinvolture et cynisme se mêlent ici pour une leçon ou une contre-leçon d'écriture.



  • EAN

    9782072965333

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    264 Pages

  • Copy

    No

  • Print

    No

  • Poids

    2 682 Ko

  • Distributeur

    Gallimard

  • Diffuseur

    Gallimard

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Hervé Guibert

Hervé Guibert est né en 1955. Il est mort à Paris en 1991. Ecrivain, journaliste et photographe, il est l'auteur de nombreux livres parmi lesquels Mes parents, A l'ami qui ne m'a pas sauvé la vie, et un journal posthume, Le Mausolée des amants. Zouc est auteur interprète. Ses spectacles ont laissé une trace inoubliable dans la mémoire de ceux qui l'ont vue et entendue jouer seuls sur scène, entre 1970 et 1989. Victime en 1997, d'une infection nosocomiale qui l'a laissée gravement handicapée, elle n'a pu, depuis, reprendre son activité théâtrale.

empty