Les gens de savoir en europe a la fin du moyen age

À propos

À la fin du Moyen Âge, les schémas anciens, ceux qui prient, ceux qui combattent, ceux qui travaillent, ne permettent plus de rendre compte de la complexité croissante des sociétés occidentales. Au premier rang des groupes qui émergent vient celui des gens de savoir. Ces hommes s'imposent par leurs compétences intellectuelles et par leur aptitude à fonder sur ces compétences une véritable utilité sociale et politique. L'État moderne naissant trouva en eux ses meilleurs auxiliaires et favorisa leur ascension au sein des élites traditionnelles. À la convergence de l'histoire culturelle, sociale et politique, cet essai de sociologie historique cherche à mesurer, à travers l'essor des professions intellectuelles et l'avènement des bureaucraties d'État, le poids que certaines disciplines, en particulier religieuses, littéraires et juridiques, ont acquis - et souvent conservé jusqu'à nos jours - dans les principes d'organisation et la conscience de soi des sociétés européennes.



Categories : Sciences humaines & sociales > Histoire > Moyen Age (de 476 à 1492)

  • EAN

    9782130676799

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    256 Pages

  • Copy

    Authorized

  • Print

    Authorized

  • Poids

    337 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    FeniXX

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty