Le jeu de la boule

Traduction HERVE PASQUA  - Langue d'origine : LATIN

À propos

Le grand mystique et théologien du XVe siècle fait dans ce traité, le De ludo globi, la démonstration qu'il est aussi un grand logicien. Un hymne à l'intelligence divine.
L e philosophe Nicolas de Cues a écrit le De ludo globi vers la fin de l'année 1463, à Rome. La métaphore plaisante du jeu de la boule lui permet d'illustrer et de clarifier sa pensée. L'exemple du jeu s'inscrit dans le cadre de la recherche de Dieu. Celle-ci, illustrée à son tour par la métaphore de la chasse dans le De venatione sapientiae, exprime la tension entre l'homme et l'absolu, entre la créature qui est image et le Créateur dont elle est l'image. L'homo viator est homo ludens. La vie est un jeu, comme la recherche de Dieu est une course.
Maurice de Gandillac avait traduit des passages de cette oeuvre essentielle et surprenante. Hervé Pasqua en offre une traduction intégrale, précédée d'une introduction éclairante.

Categories : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie médiévale

Categories : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie moderne

  • EAN

    9782204131049

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    136 Pages

  • Poids

    667 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Editis

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Infos supplémentaires : Multilingue  

Nicolas de Cues

Nicolas de Cues est un esprit fascinant, dont la portée dépasse le cadre de son temps dans bien des domaines. Au-delà de ses oeuvres théologiques, philosophiques et mathématiques, c'était aussi un homme d'action audacieux, fidèle à ses convictions. Sa vie et sa pensée inséparables sont bien trop méconnues du public et ne peuvent être décrites, de manière authentique, que par un spécialiste soucieux d'offrir, avec clarté, aux lecteurs, les diverses facettes du Cusain. Il faut en effet que chacun puisse s'étonner de l'actualité des problématiques médiévales, de l'extraordinaire audace du philosophe et de sa perspicacité.

empty