l'ère des soulèvements

À propos

Trente ans après son mythique Temps des tribus, le grand sociologue de l'imaginaire lance une nouvelle annonce prophétique. Reprenant un à un les récents séismes qui ont ébranlé nos représentations, il montre comment l'avènement d'un totalitarisme doux marque, par réaction, l'Ère des révoltes. Un essai indispensable pour comprendre ce que sera notre monde demain. Dès les années 1980, Michel Maffesoli se fait l'observateur averti et implacable des temps postmodernes. Il annonce un effondrement social porteur d'un paradoxal retour des tribus, ce que prouveront les décennies suivantes. Il pronostique également que, profitant de la fin des idéologies, les élites au pouvoir entendent instaurer un ordre nouveau qu'il qualifie de totalitarisme doux. Ce que démontre l'actualité récente.
De l'éruption des gilets jaunes devenus un phénomène international à la contestation globale de la gestion de la pandémie, des grèves émeutières pour contrecarrer le libéralisme mondialisé à la vague d'émotion planétaire suscitée par l'incendie de Notre-Dame, le sociologue du quotidien et de l'imaginaire traque, de son oeil inégalé, le changement de paradigme que nous vivons.
Le règne de la rationalité, de la technicité et de l'individualité agonise convulsivement sous nos yeux. Pour le meilleur et pour le pire, l'ère des révoltes a commencé et ne cessera pas avant longtemps.
Cet essai flamboyant dit pourquoi et comment le peuple a raison de se rebeller.

Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités

  • EAN

    9782204144926

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    2 719 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Editis

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Michel Maffesoli

L'auteur Michel Maffesoli, membre de l'Institut Universitaire de France, est professeur de sociologie à la Sorbonne. Il dirige le Centre d'Etudes sur l'Actuel et le Quotidien (CEAQ) et le Centre de Recherche sur l'Imaginaire (CRI). Toute son oeuvre est une description de la société postmoderne.

empty