La vénus du Dahomey t.1 ; la civilisation hostile

,

À propos

Diamanka était la fierté du peuple dahoméen. Aux côtés de ses soeurs amazones, elle a défendu son roi contre les assauts des colons français. Mais la raison du mieux armé est toujours la meilleure... Seule survivante de sa caste, la belle guerrière est devenue animal de foire. Exposée au jardin d'acclimatation de Vincennes, elle effraie le badaud autant qu'elle le fascine... À commencer par Fernand de la Filière, médecin rêvant d'exotisme depuis son cabinet parisien. Espérant l'apprivoiser, voilà qu'il invite la servante du dieu serpent dans sa maison bourgeoise...



Categories : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes

  • EAN

    9782205148237

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    48 Pages

  • Poids

    28 334 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Izneo

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Laurent Galandon

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Il ne serait pas indu de dire de Laurent Galandon qu'il est le scénariste des opprimés. En seulement cinq ans, cet auteur a signé nombre d'albums dont le trait commun semble être une certaine volonté d'ouvrir les yeux du public sur le sort réservé à certains populations ou individus.

Des enfants déportés de « L'envolée sauvage », aux gitans de « Quand souffle le vent », en passant par les Algériens de « Tahya El-Djazaïr », Galandon aime dépeindre le sort des damnés de la terre. Exercice périlleux auquel il se livre toujours avec une grande sensibilité, multipliant les collaborations – autour de one-shots ou diptyques, la plupart du temps. Ses dialogues minimalistes et la grande part laissée aux silences et aux émotions ont vite conquis le coeur du public, faisant de Laurent Galandon une étoile montante du scénario.

Nullement rassasié, il fait une nouvelle fois montre de son éclectisme, en signant conjointement un projet sur les femmes islamistes kamikazes et en ressuscitant le temps des apaches à travers l'histoire de Casque d'Or.

Stefano Casini

Né à Livourne en 1956, Stefano Casini se lance dans des études techniques, et il obtient un diplôme de l'ISIA (Institut supérieur des Industries artistiques) au sein de l'École supérieure de Design industriel. Il débute comme graphiste et copywriter dans le cadre de la réalisation de spots publicitaires, puis travaille dans le secteur de la mode et comme coordinateur design, avant d'entrer chez l'éditeur Sergio Bonelli, où il collabore à une trentaine d'albums de la série Nathan Never, parmi lesquels des formats géants et des numéros spéciaux.
En tant que scénariste et dessinateur, il signe une série d'albums qui auront un retentissement international : Il demone nell'anima (le démon dans l'âme) en 1999, Il buio alle spalle (l'obscurité derrière soi) en 2001, Moonlight Blues (2005), la série en quatre épisodes Hasta la Victoria ! (2006-2009) et Masques (2010). Ces derniers ouvrages ont été publiés en France, en Allemagne, en Grèce, en Suisse, en Belgique, au Portugal, aux Pays Bas et aux USA. Avec quelques collaborateurs, il a fondé l'Académie des Arts digitaux – Nemo NT– à Florence, et a par ailleurs travaillé chez Zanichelli Editore, à Bologne, pour la réalisation de manuels scolaires. En novembre 2006, à l'occasion du Festival de La Bulle d'Or de Brignais, près de Lyon, il remporte le Crayon d'Or du meilleur dessinateur. En 2007, il remporte le prix Referendum ANAFI, ainsi que le prix Fumo di China du meilleur auteur. Le prix Coup de C?ur d'Illzach lui est décerné en 2009 et le Grand Prix de la Meilleure Histoire longue attribué par les auteurs et les éditeurs lui est remis en 2010 lors du Fullcomics de Sarzana. En 2011, Stefano s'associe à Laurent Galandon pour une création chez Dargaud, La Vénus du Dahomey, qui nous plonge dans les sombres années du colonialisme.

empty