À propos

En venant au monde, Petra, la mère de l'auteur, tue sa propre mère. Cette mort en couches est le drame fondateur de sa vie. Dès sa naissance, elle est molestée par un père qui la tient pour fautive de ce "meurtre". Elle vouera pourtant, durant toute son enfance, une dévotion sans borne à cet homme brutal et dépressif, à la fois barbier, marchand de tabac, infirmier, auteur de pièces jouées sur les places de village. Maltraitée, exploitée par le reste de sa fratrie, finalement violée, Petra part en ville se placer comme femme de ménage chez le gouverneur militaire de la région de Saragosse. Là, son dévouement et sa discrétion lui valent rapidement du galon. La voici gouvernante de ce notable, royaliste violemment opposé au régime de Franco, un autre paradoxe espagnol.

C'est une jeune fille pimpante, mais cachant un profond dégoût des hommes, qui épouse finalement Antonio Altarriba Senior, le père de l'auteur. Lequel verra en sa mère une femme craintive et froide, meurtrie par un pays où le machisme sévit sans retenue, réfugiée dans la plus obtuse des ferveurs religieuses. Il devra attendre les derniers instants pour découvrir, sur le lit de mort de Petra, l'impossible secret de son aile brisée, écho déchirant au désir de voler contrarié de son mari, qui dessine d'elle un portrait bien différent de celui qu'il imaginait.



  • EAN

    9782207123652

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    266 Pages

  • Copy

    No

  • Print

    No

  • Poids

    221 890 Ko

  • Distributeur

    Flammarion

  • Diffuseur

    Flammarion

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Antonio Altarriba

Après le succès international de L'Art de voler (2011), où il mêlait avec bonheur le destin
poignant de son père et un siècle d'histoire espagnole, Antonio Altarriba a confirmé sa
stature d'auteur majeur avec Moi, assassin (2014), un thriller intense explorant à nouveau
les aspects les plus noirs de sa culture et de son pays. Pour L'Aile brisée , second tome de
son diptyque familial, il retrouve le dessinateur Kim à qui l'on doit les images saisissantes
de L'Art de voler . Cette fois, c'est vers sa mère qu'il tourne l'objectif acéré de sa mémoire.
Le siècle de violence et de tempêtes déjà visité dans le premier livre est relu du point de
vue de la femme espagnole.

Kim

"Dani et Kim sont en fait les prénoms d'une grand-mère et de sa petite fille. Elles ont décidé un beau jour de faire un livre à deux mains. Kim, très férue des films d'animation Disney, a donné l'idée de départ et Dani a dessiné la trame de l'histoire. Elles ont ensuite construit leurs chapitres en mêlant leurs trouvailles et en s'amusant beaucoup. Cela a donné une saga d'aventures au féminin farfelue, tendre, un brin paillarde et drôle, qui se passe dans la vallée de la Roya, à la frontière italienne, puis à Paris, en Suisse, en Afrique Australe et dans les îles Mascareignes.

« Le rire est le propre de l'Homme », disait Rabelais. (Des hommes et des femmes !)"

empty