Les cent jours ; la tentation de l'impossible ; mars-juillet 1815

À propos

"Rien dans l'histoire n'a ressemblé à ce quart d'heure", a écrit Victor Hugo.
Il est vrai qu'en un peu plus de trois mois, on n'avait pas encore vu une telle bousculade de régimes et de dynasties, de serments prêtés et reniés, de passions, d'enthousiasmes et de peurs. Napoélon débarque à Golfe-Juan le 1er mars 1815, il est à Paris, le 20. Dans l'intervalle, le régime des Bourbons s'effondre comme un château de cartes. Louis XVIII quitte Paris pour l'exil en Belgique dans la nuit du 19 au 20 mars, avec sa cour, sa maison militaire et ses ministres. Trois mois plus tard, Napoléon, battu à Waterloo le 18 juin, abdique le 22. Le pays se dote le même jour d'un gouvernement provisoire sous la direction de Fouché. Le 3 juillet, Paris capitule devant les armées de la coalition. Louis XVIII rentre pour la deuxième fois dans sa capitale, cinq jours plus tard. Les contre-jours sont toujours éclairants car ils accentuent les ombres et les reliefs. Les Cent-Jours ne sont pas seulement ceux de Napoléon, mais aussi ceux du roi, ils terminent moins l'Empire qu'ils n'inaugurent une sorte de second cycle de la grande Révolution de 1789. Ce que l'on appela alors "la révolution de 1815" porte en elle toutes les divisions françaises, toutes les révolutions à venir, celles de 1830, de 1848, de 1871.
Dans cette partie serrée qui oppose Napoléon à Louis XVIII

Categories : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799)

  • EAN

    9782213644769

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    704 Pages

  • Copy

    No

  • Print

    No

  • Share

    Authorized with restriction

  • Share count

    6 devices

  • Poids

    1 464 Ko

  • Lectorat

    Tout public

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

Emmanuel de Waresquiel

Docteur en histoire et chercheur à l'École pratique des hautes études, Emmanuel de Waresquiel est l'auteur d'une oeuvre imposante sur la Révolution, l'Empire et la Restauration. Sa biographie de Talleyrand (2003 ; « Texto », 2015) et son récit des Cent-Jours (2008 ; « Texto », 2014) ont été couronnés à de nombreuses reprises. Son dernier succès, Juger la reine (Tallandier, 2016), a profondément renouvelé la perception que nous avions de Marie-Antoinette et de son procès.

empty