Les mots des femmes - essai sur la singularite francaise

À propos

La France a longtemps passé pour le pays des femmes. Elle a pourtant la réputation d'être aussi celui d'un féminisme timoré qui a tardé plus qu'ailleurs à asseoir ses conquêtes. D'où vient cette timidité? Et pourquoi le discours du féminisme extrémiste trouve-t-il en France si peu d'écho?
C'est ce paradoxe qu'explore le livre de Mona Ozouf, en cherchant à écouter et à faire entendre " les mots des femmes ", ceux qu'elles ont choisis elles-mêmes pour décrire la féminité. Ainsi se succèdent les figures et les voix de Madame du Deffand, Madame de Charrière, Madame Roland, Madame de Staël, Madame de Rémusat, George Sand, Hubertine Auclert, Colette, Simone Weil, Simone de Beauvoir.
La traversée de cette galerie fait découvrir la diversité inventive des cheminements féminins. Elle met en valeur une singularité française dont l'essai qui clôt cet ouvrage restitue l'histoire et les contours.
Mona Ozouf, directeur de recherche au C.N.R.S., a consacré l'essentiel de son oeuvre à la Révolution française, à l'histoire de l'Ecole et à l'idée républicaine. Elle est l'auteur notamment de La Fête révolutionnaire (1976), de L'Ecole de la France (1984) et, avec Jacques Ozouf, de La République des instituteurs (1992).

Categories : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • Authors

    Mona Ozouf

  • Publisher

    Fayard

  • Publication date

    22/02/1995

  • Collection

    Esprit de la Cité

  • EAN

    9782213664996

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    402 Pages

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Hachette

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Mona Ozouf

Née en 1931, Mona Ozouf est philosophe de
formation, historienne renommée, directrice
de recherche au CNRS et essayiste. Elle
est l'auteure de nombreux livres sur la
Révolution française, les femmes, la
transmission de la civilité, les rapports
de la littérature et de la démocratie, ou
encore l'école de la République. Son œuvre
a largement été saluée par la critique,
notamment par le prix Mondial de la
Fondation Simone et Cino del Duca (2007),
le sixième prix de la BNF (2014) ou encore le
prix de la langue française (2015).

empty