La journée de travail et le règne de la liberté

Over...

Le règne de la liberté commence avec la réduction de la journée de travail.
Karl Marx avait nettement désigné, au Livre III du Capital, la finalité du communisme, le point où il se réaliserait  : il serait la liberté rendue à chacun une fois effectué collectivement le travail nécessaire pour répondre aux besoins de tous. Cet aspect de sa pensée, négligé, oublié, garde une acuité et une pertinence renouvelées dans le contexte actuel.
À l'aube du XXIè siècle, le royaume de la non-liberté s'étend. Le vol de temps de travail effectué au détriment des salariés a pris l'ampleur d'un braquage mondial. Les huit heures travaillées par jour, victoire arrachée de haute lutte, sont menacées. On assisterait même à la fin d'un phénomène qui aura duré plus de cent ans  : la diminution du temps de travail. Et la part du temps chômé, plongeant les gens dans la misère,ne semble rien devoir y changer.
Les maîtres du temps salarial ont décidé de dérégler les horloges et de repousser les aiguilles du cadran, par tous les moyens nécessaires, empiétant sur chaque instant possible  : le surtravail humain reste encore, pour l'économie
de marché, le gisement le plus profitable.
Cette attaque chronophage, menée telle une croisade, à coups de réformes, rencontre de nombreuses résistances sur son chemin. Il est urgent de se réapproprier plus d'un siècle de luttes.

Genres : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • ISBN

    9782213710600

  • Beschikbaarheid

    Beschikbaar

  • Aantal pagina's

    160 Pagina's

  • Verdeler

    ePagine

  • Verdeler

    Hachette

  • Ebook magazijn

    ePagine

  • Formaat

    ebook (ePub)

empty