On n'a pas toujours du caviar

Traduction PAUL LAVIGNE  - Langue d'origine : ALLEMAND

À propos

Thomas Lieven, trente ans, allemand, a pour signe particulier d'avoir eu seize passeports de neuf pays différents entre 1939 et 1957. Mais si c'était là sa seule singularité, il ne serait pas le héros involontaire, et ô combien charismatique, de l'excellent roman d'espionnage qu'est On n'a pas toujours du caviar. Clone de James Bond et d'Arsène Lupin, Thomas Lieven, en plus d'être un fin gourmet, est un peu cambrioleur, un peu menteur, toujours tombeur, goujat quand il n'a pas le choix, mais gentleman... le plus souvent. Il aime les femmes, qui l'aiment aussi, car, bien sûr, c'est un amant prestigieux. Avec un rebondissement à chaque page, On n'a pas toujours du caviar est un remarquable divertissement qui n'a pas pris une ride.

Customer reviews

General opinion

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Categories : Policier & Thriller > Policier

  • EAN

    9782221132692

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    3 073 Ko

  • Distributeur

    Editis

  • Support principal

    ebook (ePub)

Johannes Mario Simmel

  • Pays : Autriche
  • Langue : Allemand

Romancier, scénariste et journaliste, Johannes Mario Simmel est né à Vienne en 1924. Son père, ingénieur chimiste juif allemand, a été contraint par le régime nazi au travail forcé sur les fusées V1 et V2 dont il entreprit de saboter les batteries en provoquant des défauts de fabrication. Après la Seconde Guerre mondiale, pendant laquelle il a perdu une grande partie de sa famille dans les camps de concentration, il travaille comme traducteur pour l'armée américaine puis comme journaliste et scénariste en Autriche avant de publier en 1947 un recueil de nouvelles intitulé Rencontres dans le brouillard. Écrit en 1960, On n'a pas toujours du caviar est publié pour la première fois en France aux Éditions Robert Laffont, en 1966. Viendront ensuite De la même étoffe que les songes (1974), Seul le vent connaît la réponse (1981) et Le Protocole de l'ombre (1987). Homme de gauche, pacifiste convaincu, il a mis sa notoriété au service de plusieurs causes dont la lutte contre les narcotrafiquants ou contre les manipulations génétiques. Les abeilles sont devenues folles, son dernier livre publié en 2001, témoigne de son engagement contre le racisme et l'extrême droite. Il décède en Suisse, en janvier 2009.

empty