Oser pleurer

About

" Un livre à la fois intellectuellement stiumant et poigant [...]." La Vie
" Un essai magistral qui mêle interrogations philosophiques et interrogations sociétales." Psychologies
« Les larmes ne sont pas le seul langage de la perte, du désespoir et du chagrin. Elles sont courageuses, audacieuses car elles nous indiquent que quelque chose doit être changé à quoi il faut consentir. En ce sens elles sont un chemin de liberté bien davantage qu'une voie de résignation. »

En interrogeant la signification existentielle des larmes, Guillaume Le Blanc ouvre un champ inédit. Des pleurs solitaires - larmes d'Achille ou de Priam, d'Énée ou d'Antigone, de la sainte Thérèse du Bernin, du marin d'Odessa dans Le Cuirassé Potemkine... - aux larmes solidaires - celles des « folles de la place de Mai », de Greta Thunberg ou du 11 septembre 2001 - il esquisse une métaphysique des larmes à rebours de la fragilité qu'on leur attribue. Non seulement les larmes nous rendent pleinement humains, mais lorsque celles-ci, solitaires, deviennent solidaires, elles apparaissent comme une force politique. En osant pleurer, on ne fait pas que déplorer, on accuse, on réclame justice : un peuple en larmes est un peuple en armes.
" Un essai stimulant." La Croix Hebdo


  • Authors

    Guillaume Le Blanc

  • Publisher

    Albin Michel

  • Distributeur

    ePagine

  • Publication date

    31/01/2024

  • EAN

    9782226492449

  • Availablity

    Available

  • Nombre de pages

    270 Pages

  • Poids

    576 Ko

  • Diffuseur

    Adilibre

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Guillaume Le Blanc

Guillaume le Blanc est philosophe, professeur de philosophie à l'université Bordeaux-Montaigne. Il est directeur de la collection «Pratiques théoriques» aux Puf, membre des comités de rédaction des revues Esprit et Raison publique. Il est notamment l'auteur de Vies ordinaires, vies précaires ; Dedans dehors : La condition d'étranger ; La femme aux chats (Seuil), Courir (Flammarion) et aux éditions Bayard, Que faire de notre vulnérabilité ?

empty