Le monologue de Teresa

Traduction FRANCOIS ROSSO  - Langue d'origine : ESPAGNOL

À propos

Nous sommes en Espagne, au Siècle d´Or, celui des grandes expéditions aux Amériques, celui de Charles Quint puis de Philippe II, celui du rayonnement intellectuel - mais celui aussi de l´Inquisition à son apogée. C´est dans ce siècle de gloire et de terreur que naît l´un des personnages féminins les plus marquants de l´histoire : Sainte Thérèse.
Teresa de Cepeda y Ahumada voit le jour en 1515 à Avila, en Castille. Côté paternel, elle est marquée par ses origines marranes, et la foi juive sera toujours présente dans sa quête. Côté maternel, on ne jure que par les romans de chevalerie ; deux de ses frères sont des conquistadores ; Teresa, elle aussi, se révélera héroïque et flamboyante, mais dans une toute autre voie : celle des cloîtres et de l´extase religieuse. Nulle « bondieuserie » cependant chez cette femme qui se dit « née pour la jouissance ». Une sainte profondément terrienne, une aventurière du spirituel que sa vocation poussera à toutes les audaces. Folle ? Possédée ? Certains le diront. Mais son mysticisme est avant tout placé sous le signe de la joie et des amitiés d'exception.
Arrachée au carcan de l'histoire et du canon religieux, transcendée par la littérature, Sainte Thérèse devient sous la plume d'Alicia Dujovne Ortiz, une héroïne superbe et inattendue.

Categories : Religion & Esotérisme > Christianisme > Christianisme généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur le christianisme

  • EAN

    9782246790976

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    368 Pages

  • Copy

    No

  • Print

    No

  • Share

    Authorized with restriction

  • Share count

    6 devices

  • Poids

    707 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

Alicia Dujovne Ortiz

Alicia Dujovne Ortiz, grande journaliste et romancière argentine, est allée enquêter sur place au printemps 2017 ; elle a rencontré Milagro Sala dans sa prison ainsi que son mari, ses camarades de luttes, ses voisins, ses ennemis aussi. Ce récit nous fait découvrir une femme hors du commun, d'une générosité exceptionnelle, incarnant de la manière la plus authentique l'esprit Inca, celui de la communauté paysanne qui ne baisse pas l'échine, celui de l'institution dite du « verre de lait » : qui reçoit quelque chose de la communauté se doit de lui faire un don en retour.

empty