La gloire des petites choses

À propos

  Comment les marchands, les industriels et les technocrates du temps présent en sont-ils venus à s'imaginer que nous pouvions nous passer de poésie ? Sans poètes, pas de mythes et sans mythes pas de société humaine digne de ce nom.
  Il ne s'agit pas tant, en l'occurrence, de poésie littéraire que d'une attitude vis-à-vis de l'existence. A cette aune, il est probable, nous assure Grozdanovitch, que nombre de grands poètes n'ont jamais écrit une ligne. Pour tenter de renouer avec cette attitude, celle que nous éprouvions dans l'enfance à contempler les moindres choses du quotidien, il importe de nous déconnecter quelque peu des modes virtuels de la fausse communication.
  A sa manière habituelle, vagabonde et érudite, l'auteur nous fait pénétrer dans l'univers enchanté de son anthologie poétique personnelle, fustigeant au passage avec humour les impostures de la poésie fabriquée qui occupe trop souvent le devant de la scène.
  Dans le courant de pensée du Small is Beautiful, ce manifeste, en faveur d'une poésie qui donne un sens à l'existence et qui soude les âmes, se veut grain de sable tentant d'enrayer la marche vers l'abîme où nous entraîne un monde gravement menacé par la maladie de l'expansionnisme et l'oubli de la beauté.

Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • Authors

    Denis Grozdanovitch

  • Publisher

    Grasset

  • Publication date

    26/10/2022

  • Collection

    Littérature Française

  • EAN

    9782246827450

  • Disponibilité

    Disponible

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Hachette

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Niveau WCAG

    AA (test ACE 1.0)

  • Sommaire relié au texte

    Yes

  • Ordonnancement des éléments (textuels ou non)

    Yes

  • Description des éléments non textuels

    Yes

  • Numérotation des pages papier (mises en page redistribuable)

    Yes

Denis Grozdanovitch

Denis Grozdanovitch, qui vit aujourd'hui entre Paris et la Nièvre, a longtemps mené une double vie d'érudit et de sportif professionnel. En 2002, il publie chez José Corti Petit traité de désinvolture qui obtient le prix de la Société des gens de lettres et devient un livre culte. Il est également l'auteur de Rêveurs et nageurs (2005, prix des Librairies initiales), de Brefs aperçus sur l'éternel féminin (2006, prix Alexandre Vialatte) et de L'Art difficile de ne presque rien faire (2009).

empty