Qui terre a, guerre a

À propos

Si l'on en croit les fresques du Tassili et du Levant espagnol, la guerre, c'est-à-dire l'affrontement de deux groupes armés, serait une invention du néolithique, et la cause, selon de purs critères économiques, en serait la convoitise des biens produits par l'agriculture et l'élevage, apparus dans le même temps.
Quelques milliers d'années plus tôt, à l'époque glaciaire, les mêmes s'inclinaient devant les seigneurs de la toundra  : bisons, mammouths, aurochs etc. qu'ils représentaient avec déférence dans la ténèbre des grottes, ne se jugeant pas dignes de figurer à leurs côtés. De quoi nourrir frustration et esprit de revanche. D'autant que cette primauté accordée aux grands animaux, est la place divine.
Place que rappellent les Crows à Jeremiah Johnson quand il viole le cimetière des ancêtres dans le film de Sidney Pollack, que rappellent les paysans de La Ville-aux-fayes au général Montcornet dans les Paysans de Balzac dont le premier titre, choisi par lui, était Qui terre a, guerre a.
On peut même considérer que c'est avec le ciel que la terre est en guerre. Et aujourd'hui, c'est le ciel qui regimbe et s'échauffe face aux méthodes brutales de l'agriculture dont les «  progrès  » (nitrite, pesticides, fongicides) sont un héritage direct des guerres du XXème siècle.



Categories : Vie pratique & Loisirs > Nature & Plein air > Ecologie > Faits de société / Actualité

  • EAN

    9782246830955

  • Disponibilité

    Disponible

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Hachette

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Niveau WCAG

    AA (test ACE 1.0)

  • Sommaire relié au texte

    Yes

  • Ordonnancement des éléments (textuels ou non)

    Yes

  • Description des éléments non textuels

    Yes

  • Numérotation des pages papier (mises en page redistribuable)

    Yes

Jean Rouaud


Jean Rouaud s'est fait connaître dès son premier roman, Les champs d'honneur (Minuit), qu'a récompensé le prix Goncourt en 1990. Il a poursuivi son cycle familial et autobiographique à travers quatre livres publiés aux éditions de Minuit, et les cinq du cycle de La Vie poétique, d'abord chez Gallimard (Comment gagner sa vie honnêtement, 2011), puis Grasset (Kiosque, 2019). Il est l'auteur de plus d'une une vingtaine d'ouvrages. Non seulement a-t-il creusé le rapport entre mémoire, racines et écriture, mais il s'est intéressé à la préhistoire (La Splendeur escamotée de frère cheval ou Le Secret des grottes ornées, Grasset, 2018), à l'état de notre monde (L'Avenir des simples, Grasset, 2020) ou à des icônes des lettres (La Constellation Rimbaud, Grasset 2021).

empty