Ainsi parlaient les dieux - comment grecs et romains pensaient leurs mythes

À propos

Trésor pour l'éternité, la mythologie des Grecs et des Romains nous appartient. Ces récits venus de la nuit des temps vivent dans nos songes, animent notre for intérieur. Les lectures ne cessent de s'ajouter aux lectures, les critiques aux explications, les déconstructions aux déconstructions. Nous ne cessons de recevoir et de nous approprier cette mythologie et toujours de nous demander quelle est sa signification profonde, elle qui nous touche, nous trouble et nous émeut intimement. Grecs et Romains se posaient la même question. Poètes, écrivains, artistes, historiens, philosophes, théologiens de l'Antiquité nous ont laissé des ouvrages - toujours puissants et lumineux - qui ne cessent de grossir une marée montante de savoirs, de réflexions, d'idées, d'interprétations aussi géniales que singulières, aussi étonnantes que convaincantes, fulgurantes et pourtant tant de fois méconnues. Ce livre leur donne la parole et fait partager le bonheur d'une découverte au fond infinie. Sans rien concéder au vertige de la distance ethnologique, il montre que les récits mythiques de l'Antiquité s'accommodent d'une proximité aujourd'hui oubliée, peut-être perdue, mais possible, et merveilleuse.



Categories : Sciences humaines & sociales > Histoire > Antiquité (jusqu'en 476) > Grèce antique

  • EAN

    9782251914862

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    216 Pages

  • Poids

    890 Ko

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Diffuseur

    Belles Lettres

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Jean-Louis Poirier

Jean-Louis Poirier, a enseigné plus de vingt ans en khâgne, au Lycée Henri IV. Spécialiste de philosophie antique (il a collaboré à l'édition et à la traduction des Présocratiques et des Épicuriens pour la Pléiade), il est auteur de divers articles aussi bien en histoire de la philosophie qu'en sciences humaines. Il a consacré un ouvrage à l'enseignement de la philosophie en Italie. En raison même de leur diversité, ses
recherches, comme son enseignement, n'ont cessé de se développer selon un seul et même motif : laisser apparaître et capturer si possible l'interface du réel et de la philosophie ; elles relèvent toutes de la
même méthode : provoquer systématiquement le choc du réel le plus
concret et de la métaphysique la plus abstraite.

empty