Le journal d'une femme de chambre

À propos

Edition enrichie (préface, notes, chronologie, bibliographie)Le 14 septembre 1898, Célestine R. prend sa nouvelle place au Mesnil-Roy, en Normandie, et décide de tenir son journal. « Mon intention, écrit-elle, est de n'employer aucune réticence, pas plus visà- vis de moi-même que vis-à-vis des autres » : les turpitudes de ses maîtres seront donc férocement montrées. D'abord conçu comme une étude de la condition domestique et une satire des moeurs bourgeoises, Le Journal d'une femme de chambre que Mirbeau fait paraître en 1900 s'est élargi en une dénonciation de l'intolérance qui a conduit à la condamnation de Dreyfus, et la satire bascule du côté de la diatribe. Au moment de sa parution, l'emportement impudique qui traverse le roman scandalise la critique, qui en dénonce les ignominies et n'en rend compte qu'à regret. Mais aujourd'hui, nous pouvons regarder sans moralisme la fureur dévastatrice du livre et son esthétique du monstrueux, et y voir la preuve, bien plutôt, de l'éclatante puissance littéraire de Mirbeau.Édition présentée et annotée par Pierre Glaudes.

Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • Authors

    Octave Mirbeau

  • Publisher

    Le Livre de Poche

  • Publication date

    25/01/2012

  • Collection

    Classiques

  • EAN

    9782253167631

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    502 Pages

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Hachette

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Octave Mirbeau

Octave Mirbeau (1848-1917) toujours très lu,
est considéré comme une des grandes plumes fin-desiècle.
Journaliste, pamphlétaire, critique d'art,
romancier et auteur dramatique il a imposé avec Le
Jardin des Supplices, Le journal d'une femme de
chambre, Les 21 jours d'un neurasthénique, son théâtre
(Les Affaires sont les Affaires), sa voix d'écrivain engagé,
libertaire et individualiste. Curieux inlassable, il a
découvert nombre de peintres et d'écrivains devenus
incontournables.

empty