Aventures en mer

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Offrir cet ebook

[eBook] Aventures en mer

La Croisière du Dazzler (1902) : un jeune garçon en échec scolaire fuit la déception de son père en s'embarquant. Un roman apprentissage. Les Pirates de San Francisco (1905) : les souvenirs du jeune Jack London, qui, âgé de quinze ans, pillait les parcs à huîtres dans la baie de San Francisco. Le Loup des mers (1904) : l'histoire du sulfureux Loup Larsen, un capitaine qui ne connaît que la violence. La Croisière du Snark (1911) : l'histoire d'un voyage autour du monde de sept années - celui de Jack London lui-même, à travers l'Océan Pacifique, d'île en île. Les Mutinés de l'Elseneur (1914) : embarqués avec un équipage de repris de justice, le dandy Pathurst découvre le déchaînement des éléments, qui n'est rien à côté de celui des passions humaines... La version publiée dans cette édition est celle, condensée, de Louis Postif et Paul Gruyer. Des passages maritimes "oubliés" par tous les traducteurs ont été rétablis été traduits par Olivier Pérétié.

  • EAN 9782258109285
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 1 010 Pages
  • Copy No
  • Print No
  • Poids 2 662 Ko
  • Distributeur Editis

Jack London

Né le 12 janvier 1876 à San Francisco, Jack London connaît une enfance misérable et entame à quinze ans une vie d'errance. Il exerce de nombreux métiers pour survivre : marin (jusqu'au Japon et à la Sibérie), blanchisseur, ouvrier dans une conserverie de saumon, pilleur d'huîtres, chasseur de phoques, employé dans une fabrique de jute... Après avoir participé à une marche de chômeurs vers Washington, il adhère au socialisme. Devenu vagabond, il est arrêté fin 1894 et passe un mois dans un pénitencier. En 1897, il participe à la ruée vers l'or du Klondike. Atteint du scorbut, il est rapatrié. C'est le début de sa prolifique carrière d'écrivain. À sa mort en 1916, des suites d'un empoisonnement du sang, il laisse quelque cinquante livres, parmi lesquels L'Appel de la forêt (1903), Croc-Blanc (1906) et Martin Eden (1909).

Customer reviews

empty