[eBook]  Les guerriers fauves

Nous sommes en avril 1156 à Barfleur. Six mois ont passé depuis le tumultueux séjour de Tancrède et de son maître Hugues de Tarse au château de Pirou. Alors qu'une mystérieuse série de meurtres d'enfants sème la terreur dans le port, Hugues et Tancrède embarquent via la Méditerranée sur un navire de guerre normand. À bord de l'esnèque, qui navigue de concert avec un navire marchand, un trésor, offert par Henri II Plantagenêt à Guillaume 1er. Une précieuse cargaison sous la garde de Magnus le noir et de ses guerriers fauves, une élite de combat normande réputée autant pour son efficacité que pour la cruauté de ses hommes. Gagner la Sicile par voie de mer depuis le Cotentin est un long et périlleux voyage. Des mois de cabotage entre îles et ports, embouchures de fleuves et de rivière. Embuscades aux escales, assassinats, tempêtes, récifs, bataille entre esnèque et dromon musulman? Les dangers ne manquent pas tout au long de ce périple, sans compter ceux qui couvent à bord des deux navires. Car quand un mousse est retrouvé mort, la peau gravée des mêmes lettres de sang que les jeunes victimes de Barfleur, aucun doute n'est possible : le tueur d'enfants est du voyage. Pourtant, rien, pas même les redoutables guerriers fauves, ne pourra empêcher Hugues de Tarse de mener son protégé jusqu'aux portes de l'Orient, ce détroit de Gibraltar après lequel le mystère des origines de Tancrède prendra tout son sens?

  • EAN 9782264053558
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 260 Pages
  • Action copier/coller Dans le cadre de la copie privée
  • Action imprimer Dans le cadre de la copie privée
  • Poids 2 571 Ko
  • Distributeur Editis

Viviane Moore

Née à Hong Kong d'un père architecte et d'une mère maître-verrier, Viviane Moore devient photographe à 19 ans, puis journaliste. Après avoir sillonné le monde, croquant des portraits et noircissant des pages, des glaces du Spitzberg jusqu'au lointain Japon, elle publie une série de romans historiques aujourd'hui traduits dans plusieurs langues (10/18).

Avis des internautes


empty