le sol et le sang ; la famille et la reproduction sociale en France du Moyen Age au XIXe siècle

À propos

À la croisée de la démographie, de l'anthropologie et de l'histoire du droit, voici la première étude sur l'évolution des structures familiales de l'an mil aux premières décennies du XIXe siècle. Un éclairage stimulant, qui invite à reconsidérer l'évolution de la propriété foncière, les transformations de la noblesse, la question de l'office dans la société d'Ancien Régime et, au-delà, les liens qu'entretient l'État monarchique avec la sphère familiale. Jérôme Luther Viret s'attache à comprendre les problèmes pratiques que cherchaient à résoudre les populations du passé : nécessité d'entretenir les parents dans la vieillesse, volonté de donner à l'ensemble des enfants un destin, perpétuation de la famille comme communauté de sang où se transmet un patrimoine matériel et immatériel. Une étude majeure qui ouvre la voie à une nouvelle histoire de la société française sur la très longue durée.

Categories : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire

  • EAN

    9782271080301

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    496 Pages

  • Copy

    No

  • Print

    No

  • Poids

    860 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    E-Diffusion Seuil

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty