Esquisse biographique ; entretiens entre Clément Rosset et Santiago Espinosa

,

À propos

Dans ce livre, Clément Rosset s'entretient librement avec Santiago Espinosa sur divers sujets. Dans une première partie, comprenant cinq entretiens, Rosset raconte avec humour les quatre épisodes marquants de sa vie l'ayant conduit à la réflexion philosophique. Il est ainsi question de son enfance, de son amour de la musique et de la littérature, de ses années de normalien et de son entrée à l'Université de Nice. Il y revient sur ses auteurs de prédilection, sur ses rapports avec l'Académie et avec les philosophes dont il a été le contemporain et parfois l'ami (Cioran, Deleuze, Jankélévitch, Descombes). Dans une seconde partie, deux entretiens visent, au vu d'un certain nombre de contresens ayant été faits par des commentateurs à son égard, à clarifier et à détailler les concepts-clés de sa philosophie : le double et le réel. Il s'agit donc à la fois d'un livre biographique, où Rosset parle de lui-même, et d'un ouvrage de fond, où le lecteur trouvera, tantôt un supplément conceptuel aux livres qu'il aura lus de sa philosophie, tantôt une introduction et une invitation à leur lecture.

Categories : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie contemporaine

  • EAN

    9782350881393

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    136 Pages

  • Copy

    Authorized

  • Print

    Authorized

  • Poids

    409 Ko

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Diffuseur

    Belles Lettres

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Clément Rosset

Clément Rosset est né le 12 octobre 1939 à Carteret (Manche). Ancien élève de l'École normale supérieure (Ulm), agrégé de philosophie, docteur ès lettres, il a enseigné pendant 30 ans la philosophie à l'Université de Nice. Il est mort à Paris le 27 mars 2018.

Santiago Espinosa

Santiago Espinosa, né en 1978 à Mexico,
est docteur et professeur en philosophie.
Son mémoire de master (publié chez
L'Harmattan en 2007) porte sur la
philosophie de la musique chez
Schopenhauer : L'ouïe de Schopenhauer.
Musique et réalité). Inspiré par la
philosophie de Clément Rosset, il écrit
une thèse sur la musique où il défend,
dans un premier temps, l'idée que la
musique n'exprime qu'elle-même, c'està-
dire des rapports musicaux suscitant des
émotions proprement musicales. Il tire de
cette analyse la conclusion que la musique
et « le réel » - ou ce qui existe - ont
ceci en commun qu'ils ne sont que ce
qu'ils sont, qu'ils n'ont aucune espèce de
signification (ils sont « tautologiques »),
et que l'affirmation inconditionnelle de
leur insignifiance essentielle est,
paradoxalement, source de joie de vivre
(au sens nietzschéen, « tragique »). Cette
première partie a été publiée chez Encre
Marine en 2013 - L'inexpressif musical
- et a été vivement saluée par la presse.

empty