[eBook] REVUE DES DEUX MONDES ; politique et mystique

Tout le monde a en tête ce fameux adage de Charles Péguy, lequel redoutait que la mystique se dégrade en politique. On a commémoré l´année dernière le centenaire de sa mort : le moins qu´on puisse dire est que cet anniversaire a montré combien Péguy demeurait présent dans les esprits. Mieux qu´un simple anniversaire, ce rendez-vous a été aussi une façon de vérifier comme l´auteur de Notre jeunesse figure un interlocuteur majeur pour notre aujourd´hui. Pierre Emmanuel, que cite ici Patrick Kéchichian, disait de lui : « Quand on l´appelle, il répond. » Le colloque « Pensée de Péguy » de mai 2014, organisé conjointement par Benoît Chantre, Camille Riquier et Frédéric Worms à l´École normale supérieure et à l´Institut catholique de Paris, a permis de constater aussi bien que Péguy répondait toujours présent. Et qu´il y avait du monde au bout du fil. Tous les écrivains ne peuvent pas en dire autant.Que dirait Péguy de notre monde divisé comme jamais entre le radicalisme intégriste et l´à quoi bon affairiste qui gangrène notre société politique ? C´est le thème de ce premier numéro des Deux Mondes de l´année 2015. Le djihadisme coupeur de têtes semble une réplique à l´envers du cynisme mou des esprits prétendus éclairés, lit de rêve pour le populisme ravageur. Tout est dégradé, d´un pôle à l´autre : le radicalisme religieux emporte avec lui ce qui constitue pourtant l´essence d´une spiritualité, une ouverture à la transcendance. Le spirituel sert de manche à la cognée, exactement comme dans toutes les grandes opérations du totalitarisme. On s´en rend compte ici à la lecture de l´entretien passionnant avec le père Ponchaud, qui fut l´un des tout premiers à avertir le monde de la folie des Khmers rouges. Devant cela, la petite politique manoeuvrière, à peine digne des médiocrités de la IVe République, ne paraît pas en mesure de tenir un discours fort. Elle n´en a pas la force.La réplique, la vraie réplique spirituelle que l´Europe pourrait et devrait donner, on l´attend, on la cherche. Le pape François s´en est ému naguère à la tribune de l´Union européenne. Mais pour que l´Europe se réveille de son marasme, de sa lourdeur pachydermique, il faudrait qu´elle se ressaisisse de son héritage, qu´elle ne le craigne pas comme une ombre maudite, dont il faudrait se défier. C´est là où Péguy reste un formidable interlocuteur. Non pas tant pour alimenter on ne sait quelle nostalgie d´une communauté à l´abri de la turpitude moderne, mais pour redonner le goût d´être ce que nous sommes, fils d´une Europe spirituelle, capable aussi bien de douter que de construire. Il n´y a qu´en Europe que l´on peut à la fois « suspendre le jugement moral » (pour parler comme Kundera) et affirmer haut des valeurs sans lesquelles il n´est pas de société digne de ce nom. Bonne lecture, La rédaction

  • EAN 9782356501103
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 176 Pages
  • Copy Authorized without restriction
  • Print Authorized without restriction
  • Share Authorized without restriction
  • Distributeur Immatériel

Customer reviews

empty