Mama Girl

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Offrir cet ebook

[eBook] Mama Girl

chapitre PREMIER : Toilette intime A seize ans, Lisa avait encore l'allure puérile et les formes menues d'une grande gamine. Elle se demandait souvent si c'était pour cette raison que sa tante Aurélie l'habillait et la traitait comme une fillette « un peu attardée ». Ainsi, chaque soir, avant d'aller se coucher, l'adolescente devait se rendre dans la salle de bains pour que sa tante lui fasse sa toilette. Chaque fois, quand elle entrait, le coeur battant, elle trouvait Aurélie face au miroir, occupée à finir de se maquiller. Elle la regardait faire. Toujours vêtue d'une robe droite, de couleur sombre, grande, mince, les traits figés en une expression hautaine, Aurélie arborait un regard intimidant. Sa nièce la trouvait belle à cause de son visage encore jeune malgré ses quarante ans et de ses cheveux d'un noir de jais. Ses yeux bleus lui rappelaient ceux de sa mère ; mais, à la moindre contrariété, son regard durcissait et Lisa n'osait pas lui désobéir. - Eh bien, qu'est-ce que tu attends ? disait Aurélie d'une voix brève. Rougissante, l'adolescente, déboutonnait sa robe, la faisait passer par-dessus sa tête. Sa tante se concentrait sur son maquillage mais, dans la glace, Lisa pouvait voir qu'elle suivait ses mouvements du coin de l'oeil. Elle ôtait ses chaussettes blanches, mortifiée d'exposer ses mollets menus et ses cuisses fluettes. Pendant que sa tante, avec précaution, soulignait d'un trait noir le bord de ses paupières, Lisa enlevait sa chemise de corps. Aurélie hochait la tête. - Tes seins n'ont toujours pas poussé. Lisa avait honte de ce qu'elle montrait dans le miroir : protubérances peu marquées, bras grêles, trop longs, épaules osseuses... Tête basse, le coeur battant la charge, elle se résignait à abaisser sa culotte sur ses chevilles. Pendant que sa tante tournait la tête d'un côté et de l'autre pour mettre ses boucles d'oreille, l'adolescente apercevait dans la glace son ventre arrondi, ses hanches proéminentes, les deux pétales roses qui dépassaient de la fente, sous le pubis glabre. (Sa tante l'obligeait à s'épiler depuis qu'elle était pubère, sous prétexte que les poils faisaient moche au bas du ventre d'une jeune fille.)

  • EAN 9782362371332
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 322 Pages
  • Copy Authorized
  • Print Authorized
  • Poids 7 218 Ko
  • Distributeur Numilog

Customer reviews

empty