Pour un ami

À propos

En septembre 1920, Anatole France fait paraître une apologie de Stendhal dans La Revue de Paris. Prétexte pour y traiter de Stendhal, d'esthétisme, de philosophie, le texte ne laisse pas indifférent Marcel Proust. Ce dernier, refusant l'idée défendue par Anatole France que le style en Littérature manque de génie depuis plus d'un siècle, donnera sa réponse dans ce court texte : Pour un ami?; texte de préface aux derniers stocks de Paul Morand. Paul Morand, sur qui Proust fait le constat du génie en Littérature, convoquant pour cela toutes les grandes figures qu'admire l'auteur Du côté de chez Swann. En une longue démonstration à l'exhaustivité prodigieuse, Proust infirme toutes les conclusions d'Anatole France : il définit les termes de ce qu'est le génie littéraire, y prend la défense de Baudelaire, réhabilite Nerval, s'étonne des profondeurs de Balzac, vénère Flaubert, interroge Renan. Texte manifeste, courte prémisse au génie proustien, Pour un ami démontre à merveille les folles sommes de lectures, de réflexions sur le génie d'autres, que Proust mit à la comparaison pour faire s'aboutir son style?; sa grande oeuvre : À la recherche du temps perdu, toujours en cours de rédaction lorsque paru Pour un ami.

Categories : Littérature générale > Œuvres classiques

  • EAN

    9782369460787

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    24 Pages

  • Poids

    41 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

Marcel Proust

1871-1922 - Fils d'un médecin réputé, Marcel Proust naît à Paris dans une famille fortunée qui lui assure une vie facile et lui permet de fréquenter les salons mondains. ÿAprès des études au lycée Condorcet, il devance l'appel sous les drapeaux. Rendu à la vie civile, il suit à l'Ecole des Sciences politiques les cours d'Albert Sorel et de Leroy-Beaulieu ; à la Sorbonne ceux de Begson dont l'influence sur son oeuvre sera majeure.ÿVers 1900, il part à Venise et se consacre à des questions d'esthétique. Il publie une traduction du critique d'art anglais Ruskin (1904) dont les conceptions le marqueront. Après la mort de ses parents, sa santé se détériore. Il vit en reclus et s'épuise au travail. En 1919, il reçoit le prix Goncourt pour "A l'ombre des jeunes filles en fleurs". Trois ans plus tard, une bronchite l'emporte.

empty