Nom de noms

À propos

Dans chaque récit qui nourrit ce roman choral, s'entrechoquent, avec humour et dérision, des petites destinées et des grandes déconvenues : lignes de vies qui s'entrecroisent d'un chapitre à l'autre, engendrent des rencontres improbables, des occurrences impromptues et des destins incertains, suscitent des envies de sexe et de meurtre. Et attirent des convoitises d'argent rapide.. Des mensonges anodins et des grandioses impostures. Des accès de cupidité et des personnalités doubles. Des vies ratées et des espérances déçues. Pendant qu'autour d'eux se vide le canal Saint-Martin pour son nettoyage décennal. Il découvre les débris, les rebuts et les objets obsolètes enfouis dans la fange et la boue. Et met au grand jour tout ce qu'on aurait tant souhaité dissimuler...

Gilles Verdet est né à Paris dans le quartier Ménilmontant en 1952. Il a fait des Études classiques chez les Bons Pères Oratoriens, c'est dire s'il revient de loin. Il a travaillé tôt et toute son existence, de disquaire à photographe en passant par marchand de bière (et non de cercueils) et dialoguiste pour la télévision. Il écrit surtout, pas loin du périphérique, "ce cerceau noir de la poésie urbaine". Il est enfin romancier, notamment d'un excellent Série Noire, Une Arrière Saison en Enfer.

  • EAN

    9782379411823

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    168 Pages

  • Poids

    5 150 Ko

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Diffuseur

    Harmonia Mundi

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Gilles Verdet

Gilles Verdet est né à Ménilmontant en 1952. Promeneur autodidacte, il a exercé plusieurs métiers parmi lesquels disquaire, marchand de bière et de whisky, photographe et dialoguiste pour la télévision. Il a publié "Une arrière saison en enfer" dans la Série Noire chez Gallimard et "Larmes blanches" chez Buchet Chastel. "La Sieste des hippocampes" est son premier recueil de nouvelles.

empty