À propos

Au-delà du constat d'un « déni » de la mort qui est loin d'être l'apanage de notre époque, ce livre apporte un éclairage neuf à la place de la mort dans notre société. Les pistes qu'il dessine font apparaître avec force l'importance de recréer de nouvelles solidarités pour permettre aux vivants de reprendre « leurs marques » avec la mort. Marie-Thérèse Gatt livre sa vision d'une mort partagée en tant que responsable d'une unité de soins palliatifs. Patrick Baudry rappelle que la mort est d'abord fondatrice de culture, du rapport à l'autre. Bernard Paillard montre comment le sida, tout en secouant nos illusions, appelle à une réaffirmation du lien social. « Le Penser-Vivre », une collection pour comprendre les phénomènes qui affectent nos existences de personnes et de citoyens. En incitant les spécialistes à s'engager dans le débat, « Le Penser-Vivre » veut raviver en chaque lecteur l'excitation de penser et de discuter.

Vous êtes l´auteur ou l´ayant droit de ce livre ? Informez-vous auprès du diffuseur FeniXX en cliquant ici

Categories : Sciences humaines & sociales > Psychologie / Psychanalyse > Psychologie branches et domaines

  • EAN

    9782402057806

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    170 Pages

  • Copy

    Authorized

  • Print

    Authorized

  • Poids

    327 Ko

  • Distributeur

    FeniXX 2

  • Support principal

    ebook (ePub)

Marc Augé

Marc Augé, ethnologue et anthropologue, né en 1935, est directeur d'études à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. La Communauté illusoire est son cinquième ouvrage chez Payot et Rivages après L'Impossible voyage (1997), Les Formes de l'oubli (2001), l'Eloge de la bicyclette (2008) et Pour une anthropologie de la modernité paru en 2009.

empty