À propos

Le rapport entre Heidegger et le nazisme a été souvent traité. Mais la relation qui implique sa philosophie reste étrangement négligée. On omet l'essentiel : son effort pour intervenir de l'intérieur du national-socialisme. La « guerre des recteurs » en 1934 commence comme un meurtre policier. Mais elle débouche sur la « seconde philosophie » de Heidegger : criminaliser comme « nihilisme », à la façon nazie, la philosophie entière depuis les Grecs. Telle est la « déconstruction », terme fatal du Heidegger d'après-guerre, glorifiant la Mobilisation totale de Jünger. Heidegger maintient ses vues les plus fanatiques, au prix d'un retournement de définitions trop habile. Démonter ce piège, c'est ouvrir une voie inexplorée entre narration et philosophie : dans leur interaction. Il faut, avec Hölderlin, déchirer le piège.

Vous êtes l´auteur ou l´ayant droit de ce livre ? Informez-vous auprès du diffuseur FeniXX en cliquant ici

Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences humaines & sociales

  • EAN

    9782402109819

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    200 Pages

  • Copy

    Authorized

  • Print

    Authorized

  • Poids

    419 Ko

  • Distributeur

    FeniXX 2

  • Support principal

    ebook (ePub)

Jean-Pierre Faye

Jean-Pierre Faye né en 1925. Philosophe, poète, romancier. Son œuvre, qui compte plus de soixante livres, a pour clef de voûte Langages totalitaires (1972). Au nombre des essais philosophiques majeurs, on compte Le Récit hunique (1967), La raison narrative (1990), Le vrai Nietzsche (1998) et L'histoire cachée du nihilisme (2008), écrit avec Michèle Cohen-Halimi.

empty