À propos

En 1687 Isaac Newton a publié son plus important ouvrage : Philosophiae Naturalis Principia Mathematica. La nouveauté de l'apport newtonien est considérable : en soumettant à la seule loi de la gravitation universelle les phénomènes célestes et terrestres, Newton a unifié la physique. Les mêmes principes, les mêmes lois s'appliquent désormais à la terre comme au ciel. Le Cosmos hiérarchisé aristotélicien est définitivement détruit. Ce n'est pas tout. Par-delà ce travail conceptuel extrêmement novateur, le texte newtonien est aussi traversé par un souci d'organisation déductive qui conduit Newton, tout à la fois, à énoncer en pleine clarté les principes qui gouvernent les développements théoriques et à mettre en place les mathématiques qui rendent possibles ces développements. L'oeuvre newtonienne est l'aboutissement des travaux du XVIIe siècle et le point de départ de ce que l'on appelle aujourd'hui la mécanique rationnelle. C'est ce double aspect que cette étude vise à éclairer en analysant à la fois en quoi Newton renouvelle le travail des contemporains et en quoi aussi son ouvrage n'est, par certains aspects, qu'un écrit de la fin du XVIIe siècle.


Sección : Sciences & Techniques > Sciences physiques > Sciences physiques généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur les sciences physiques


  • Autores

    Michel Blay

  • Editorial

    Presses universitaires de France (réédition numérique FeniXX)

  • Distributeur

    ePagine

  • Fecha de publicación

    11/03/2019

  • Collection

    Philosophies

  • EAN

    9782705908249

  • Disponibilité

    Disponible

  • Páginas

    132 Pages

  • Peso

    1 013 Ko

  • Diffuseur

    FeniXX

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    3.0

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Michel Blay

Un dossier conçu, préparé et rédigé par Catherine Jessus et André Toulmond. Catherine Jessus est directrice de recherches CNRS à l'institut de biologie Paris-Seine (Sorbonne Université) et a dirigé l'institut des sciences
biologiques du CNRS (2013-2019). André Toulmond est professeur honoraire de Sorbonne Université et a dirigé la station biologique de Roscoff (1994-2003).

empty