La Fille qu'on appelle

About

« Alors, qu'est-ce que je peux faire pour toi ?
Avec la lumière du soleil qui maintenant frappait le sol et les meubles de vieux bois marqueté, avec l'ombre des croisillons aux fenêtres qui dessinait comme un quadrillage penché sur l'épaisse moquette, elle a fi ni par dire qu'elle était revenue tout récemment, que pour l'instant elle logeait chez son père et qu'elle avait déposé un dossier pour un logement mais que peut-être il pourrait appuyer sa demande et que voilà, ce serait formidable pour elle si... »

Tanguy Viel montre parfaitement les mécanismes de la domination, où la violence physique joue un rôle bien moindre que des phénomènes plus troubles d'emprise psychologique, de fascination sociale ou d'illusion de maîtrise du jeu. (Camille Laurens, Le Monde)

Dans une très belle langue, qui semble donner de l'extraordinaire à un drame ordinaire et du lustre à une affligeante affaire de moeurs, Tanguy Viel monte et démonte sous nos yeux, écrou après écrou, la machine à broyer les humbles et à affranchir les puissants, ordures comprises. (Jérôme Garcin, L'Obs)

Ce roman a paru en 2021.


Categories : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Authors

    Tanguy Viel

  • Publisher

    Minuit

  • Distributeur

    C.D.E.

  • Publication date

    05/01/2023

  • EAN

    9782707348418

  • Availablity

    Available

  • Nombre de pages

    176 Pages

  • Poids

    317 Ko

  • Diffuseur

    C.D.E.

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    3.0

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Tanguy Viel

Tanguy Viel est né en 1973 à Brest. Il publie son premier roman "Le Black Not"e en 1998 aux Editions de Minuit qui feront paraître "Cinéma" (1999), "L'Absolue perfection du crime" (2001), "Insoupçonnable" (2006), "Paris-Brest" (2009), "La Disparition de Jim Sullivan" (2013) et "Article 353 du code pénal", Grand prix RTL Lire. "La Fille qu'on appelle" paraît en 2021. Il a également publié deux essais littéraires : "Icebergs" (2019) et "Vivarium" (2024).

empty