À propos

Fracture entre le peuple et les élites, inégalités sociales etsexuées, faiblesses de la démocratie participative, rejet du projeteuropéen au profi t du nationalisme, primauté de l'intime dansla construction de l'engagement politique et du lien citoyen,incertitudes du socialisme et du libéralisme de demain...Que nous disent ces signaux sur l'évolution de la démocratie enFrance se demande ici une équipe de chercheurs du CEVIPOF ?Que le « commun » ne se fabrique plus à partir du public maisdu privé. Que le politique a désormais pour creusets des espacescommunautaires de toutes sortes, famille, obédiences religieuses,partis politiques, oligarchies... Qu'à cette confusion des répertoiresrépond une fragmentation sociale assumée, malgré lescélébrations républicaines et les appels à l'union nationale.Ainsi s'élabore une démocratie de l'entre-soi, en rupture avec leprincipe de séparation des espaces public et privé qui a fondé lavie démocratique depuis les révolutions américaine et française.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Sciences politiques généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur les sciences politiques


  • Auteur(s)

    Pascal Perrineau, Luc Rouban, Collectif

  • Éditeur

    Presses de Sciences Po

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Date de parution

    16/03/2017

  • Collection

    ACADEMIQUE

  • EAN

    9782724620528

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    1 034 Ko

  • Diffuseur

    Harmonia Mundi

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    2.0.1

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Pascal Perrineau

Professeur des universités à Sciences Po et directeur, jusqu'en 2013, du Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof), Pascal Perrineau est l'un des meilleurs analystes de la vie politique française, du vote, et particulièrement de l'extrême droite. Il est notamment l'auteur du Symptôme Le Pen (Fayard, 1997) et du Choix de Marianne (Fayard, 2012).

Luc Rouban

Luc Rouban est directeur de recherche CNRS au Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof). Il travaille sur les élites, les évolutions de l'État et de la démocratie. Il a publié aux Presses de Sciences Po, en 2018, Le Paradoxe du macronisme, en 2019, La Matière noire de la démocratie et, en 2021, Les Raisons de la défiance

Collectif

.

empty