Une génération sacrifiée ? jeunes des classes populaires dans la France désindustrialisé (postface Florence Weber)

,

À propos

Extrait Le processus de désindustrialisation qui a commencé au cours des années 1970 a bouleversé les conditions de vie des classes populaires de la « Lorraine du fer ». Affaiblies économiquement et politiquement par la raréfaction des emplois et l’apparition du chômage de masse, l’élévation considérable du « droit d’entrée » au travail et un déficit de représentation politique, les classes populaires de l’industrie 1 sont par ailleurs de plus en plus divisées, notamment par un clivage de générations 2. Aux « anciens » (aujourd’hui retraités pour la plupart) qui ont grandi et vécu dans le monde ouvrier d’antan – celui de l’industrie du fer – s’opposent les « jeunes » qui sont nés après l’effondrement de cet univers industriel 3. Ces deux générations incarnent deux mondes sociaux qui se font face, deux formes d’habitus de classe qui s’affrontent. Entre ces deux pôles générationnels, on peut mettre en évidence la position intermédiaire de ceux qui sont entrés sur le marché du travail au début des années 1980 et ont aujourd’hui à peu près la cinquantaine. Ils ont été les premiers à expérimenter les effets de ce qu’il est convenu d’appeler la « crise ». Leur précarité salariale a conduit les plus démunis de capital scolaire à s’investir plus intensément que leurs aînés dans les sociabilités locales hors travail 4. Ces quarantenaires se retrouvent peu à peu culturellement décalés par rapport aux jeunes désaffiliés d’aujourd’hui : décalage qu’induit, en particulier, l’incorporation précoce et durable de dispositions fortement liées à l’univers culturel des « hommes du fer » 5. Nombre d’entre eux continuent de vivre dans leur petite ville d’origine avec un statut social précaire : quelles stratégies de survie symbolique adoptent-ils pour s’affirmer tant vis-à-vis des « jeunes » que des « vieux » qui, comme eux, restent attachés à l’entre-soi local ? Cette analyse des effets de cet « entre-deux générationnel » est construite ici à partir d’une étude de cas : celui d’Hassan, un ouvrier précaire aujourd’hui cinquantenaire.

Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la sociologie

  • EAN

    9782728829187

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    270 Pages

  • Copy

    No

  • Print

    Authorized without restriction

  • Share

    Authorized with restriction

  • Share count

    6 devices

  • Poids

    2 068 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty