La petite fille qui en savait trop

Traduit de l'ANGLAIS par ARIANE BATAILLE

About

Une petite fille assiste au meurtre de son père. Incapable de parler ni d'écrire, elle est extraordinaire douée pour dessiner. Les enquêteurs obtiendront-ils d'elle un portrait de l'assassin avant que celui-ci n'ait retrouvé sa trace ? Dans le Bruxelles de la fin des années 1970, épicentre de tous les jeux de pouvoir, Peter May tend la toile d'une étouffante course contre la montre.


Categories : Policier & Thriller > Policier


  • Authors

    Peter May

  • Traducteur

    ARIANE BATAILLE

  • Publisher

    Éditions du Rouergue

  • Distributeur

    Actes Sud

  • Publication date

    01/05/2019

  • Collection

    Rouergue Littérature

  • EAN

    9782812617812

  • Availablity

    Available

  • Nombre de pages

    380 Pages

  • Copy

    Authorized

  • Print

    Authorized

  • Poids

    2 990 Ko

  • Diffuseur

    Actes Sud

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    2.0.1

Navigation

Table des matières adaptable Un sommaire est présent dans le contenu du livre, ce qui permet de l'utiliser avec un affichage adapté.

Peter May

Écrivain écossais, installé depuis une dizaine d'années dans le Sud de la France, Peter May a été journaliste avant de devenir l'un des plus brillants et prolifiques scénaristes de la télévision écossaise. Il se consacre désormais à l'écriture de ses romans, publiés en France aux éditions du Rouergue.
Sa “série chinoise” contient Meurtres à Pékin (2005 ; Babel noir n° 9), Le Quatrième Sacrifice (2006 ; Babel noir n° 15), Les Disparues de Shanghai (2006 ; Babel noir n° 19), Cadavres chinois à Houston (2007 ; Babel noir n° 26), Jeux mortels à Pékin (2007 ; Babel noir n° 34), L'Éventreur de Pékin (2008 ; Babel noir n° 44). La “trilogie de Lewis” est composée de L'Île des chasseurs d'oiseaux (2009 ; Babel noir n° 51), L'Homme de Lewis (2011) et Le Braconnier du lac perdu (2012).

empty