Incendie de los angeles (l')

À propos

Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Nathanaël West. Fresque ardente de la folie contemporaine, le tableau auquel travaille Tod Hackett représente Los Angeles sous les flammes dans une atmosphère de carnaval. Il joue au peintre de talent, comme Faye, dont il est épris, joue à la star d'Hollywood. Dans ce monde fabriqué de la Califiornie des années 30, rien n'est comme il est, les maisons sont mexicaines, méditerranéennes ou hawaïennes, les plantes sont en caoutchouc, la "vraie" bataille de Waterloo est une reconstitution... Il n'y a que le vieux clown détraqué, père de Faye, qui meurt en clown. Le roman s'achève sur une scène d'hystérie collective que ne renieraient ni Céline ni Kafka. Le gigantesque incendie que Tod Hackett se proposait de peindre, c'est sans doute celui qui dévastera tout sur son passage et ne laissera qu'un désert calciné, la "waste land" pressentie par T. S. Eliot quelques années plus tôt. Nathanaël West y appelle avec toute la foi des désespérés la nuée de sauterelles qui s'abattra sur Babylone.





Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782824902920

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Copy

    Authorized without restriction

  • Print

    Authorized without restriction

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

Nathanael West

Nathanael West (1903-1940). de son vrai nom Nathan Wallenstein Weinstein, a imprimé sa marque sur la littérature américaine en quatre livres difficilement
classables qui eurent une forte influence sur les écrivains juifs américains d'après-guerre ou Vladimir Nabokov et Flannery O'Connor. Animé d'un pessimisme
grinçant qui frôle constamment le nihilisme, influencé par le surréalisme, il est l'auteur de L'Incendie de Los Angeles et Miss Lonelyhearts.
Il s'est tué en voiture le lendemain de la disparition de son ami Francis Scott Fitzgerald.
Un bon million! (A cool million), paru aux États-Unis en 1934, a été traduit et publié pour la première fois aux Éditions l'Arbre Vengeur en 2014.

empty