L'homme qui mit fin à l'histoire

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Offrir cet ebook

[eBook] L'homme qui mit fin à l'histoire

Futur proche. Deux scientifiques mettent au point un procédé révolutionnaire permettant de retourner dans le passé. Une seule et unique fois par période visitée, pour une seule et unique personne, et sans aucune possibilité pour l'observateur d'interférer avec l'objet de son observation. Une révolution qui promet la vérité sur les périodes les plus obscures de l'histoire humaine. Plus de mensonges. Plus de secrets d'État. Créée en 1932 sous mandat impérial japonais, dirigée par le général Shiro Ishii, l'Unité 731 se livra à l'expérimentation humaine à grande échelle dans la province chinoise du Mandchoukouo, entre 1936 et 1945, provoquant la mort de près d'un demi-million de personnes... L'Unité 731, à peine reconnue par le gouvernement japonais en 2002, passée sous silence par les forces d'occupation américaines pendant des années, est la première cible de cette invention révolutionnaire. La vérité à tout prix. Quitte à mettre fin à l'Histoire.

  • EAN 9782843447693
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 70 Pages
  • Copy Authorized
  • Print Authorized
  • Poids 634 Ko
  • Distributeur C.D.E.

Ken Liu

Souvent comparé à Ted Chiang (mais en plus productif), Ken Liu s'affirme, récit après récit, comme la nouvelle petite merveille de la science-fiction américaine.ÿIl était temps, est-on tenté d'affirmer, parce que des auteurs de ce calibre, qui n'hésitent pas à se confronter au réel pour accoucher d'une littérature qui dit le monde tel qu'il est et tel qu'il pourrait être — l'essence même de la SF, ce qui la rend nécessaire —, dans la droite ligne d'un Greg Egan, en somme, il faut avouer que la SF d'aujourd'hui n'en accouche plus guère...ÿPour le reste, on précisera que notre jeune auteur, déjà auréolé de deux prix Hugo (ici réunis), est né en Chine, à Lanzhou, en 1976, et qu'il vit près de Boston (Massachusetts). Lorsqu'il n'écrit pas de fiction, il lui arrive de traduire en anglais de la SF chinoise. Voire d'exercer ses talents d'informaticien, ou même de juriste... A moins qu'il ne fasse tout cela en même temps. A l'heure ou paraîtra en France La Ménagerie de papier (recueil sans équivalant en langue anglaise), The Grace of Kings, son premier roman, paraîtra aux USA chez Simon & Schuster.

Customer reviews

empty