Donnez votre avis

Recommandez ce produit

Offrir cet ebook

[eBook] Climats de France

Liste

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Donnez votre avis

Le mot de l'éditeur : Tout commence à Alger en 2009, avec l'émotion profonde de Marie au moment où elle découvre « Climat de France », le bâtiment qu'y construisit Fernand Pouillon. La pierre de taille, les perspectives imposantes, elle les connaît intimement : elle a grandi à Meudon-la-Forêt, dans un ensemble bâti par le même architecte. Mue par le désir de comprendre ce qui mystérieusement relie les deux lieux, elle plonge dans leur passé, et dans celui de leurs habitants. Plusieurs récits s'entrelacent, ...comme autant de fragments d'une histoire dont elle traque le motif entre l'Algérie et la France : l'arrivée de Fernand Pouillon à Alger en mai 1953, invité à construire mille logements pour la fin de l'année par le maire récemment élu ; le souvenir d'une nuit de 1997 à Meudon-la-Forêt, quand Marie, treize ans, ne parvient pas à s'endormir à cause des chants de deuil résonnant dans la cage d'escalier ; les confidences de son voisin Malek, que ses parents, sentant le vent tourner à Oran, ont envoyé en France en 1956 et qui, devenu chauffeur de taxi, semble avoir échappé à la guerre dont la violence se déployait pourtant dans les rues de Paris. Ici, comme en écho à l'émotion fondatrice, celle du lecteur naît de la manière dont l'écrivain laisse s'élever les voix de ces hommes et de ces femmes que l'histoire, parfois à leur insu, a traversés et qui, de part et d'autre de la Méditerranée, obstinément et silencieusement ont déroulé leur existence.

ebook (ePub)
14.99 €
Marquage Sans drm
: ePagine

Les Articles d'En Attendant Nadeau - Des enfances et des pierres

Le roman de Marie Richeux emprunte son titre au nom d’un ensemble urbain construit à Alger par Fernand Pouillon, en pleine guerre d’Algérie. La construction a démarré en 1955 et la cité a été inaugurée en 1960. À l’utopie d’un vivre ensemble paisible, a succédé aujourd’hui une zone de non-droit dite « la Colombie », où le trafic d’une drogue surnommée « mère courage » prospère. Pourtant des familles y vivent : « Ici, tu nais, tu vis, tu meurs. Personne ne part. Tout le monde regarde ailleurs, mais tout le monde nage ici comme dans son coin de mer. »

Autres informations

  • EAN 9782848052724
  • Disponibilité disponible
  • Nombre de pages 272 pages
  • Action copier/coller Dans le cadre de la copie privée
  • Action imprimer Dans le cadre de la copie privée
  • Poids 1 249 Ko
  • Distributeur Volumen

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles


empty