à voix haute, poésie et lecture publique

À propos

La poésie, aujourd'hui, c'est ce qui se lit : à voix haute, en public, et pourquoi pas sur scène. Les possibilités ouvertes par cette transition sont considérables, comme en témoigne l'émergence d'une autre scène poétique : poésie sonore, performance, slam. De Mallarmé à Tzara, de Roubaud à Gleize, d'Alferi à Goldsmith, tous les grands auteurs se lisent aujourd'hui à voix haute. Mais il arrive que la lecture publique nuise à la qualité de leurs textes. Ce livre examine la cohabitation de l'écrit et de l'oral en poésie. En s'appuyant sur les témoignages des auteurs mêmes, il invite à rompre le consensus sur les bienfaits supposés de la lecture en régime de « voix haute ». Professeur à l'Université de Leuven, Jan Baetens a publié de nombreux ouvrages d'analyse et de critique littéraire. Il est aussi l'auteur de nombreux volumes de poésie, dont SLAM, poèmes sur le basket-ball (2006), Pour une poésie du dimanche (2009), Le Problème du Sud (2013) et Ce monde (2015). Il a reçu le Prix triennal de poésie 2007 de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour son recueil Cent fois sur le métier. Une anthologie de son oeuvre poétique, Vivre sa vie et autres poèmes est parue en 2014 dans la collection de poche Espace Nord, en même temps que son essai, Pour en finir avec la poésie dite minimaliste.

Categories : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782874494222

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    194 Pages

  • Copy

    Authorized

  • Print

    Authorized

  • Poids

    348 Ko

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Support principal

    ebook (ePub)

Jan Baetens

Professeur à l'université de Leuven, Jan Baetens est l'auteur de nombreux ouvrages d'analyse et de critique littéraire. Il s'intéresse particulièrement aux rapports entre texte et image et aux transferts médiatiques à l'instar de la novellisation, à laquelle il consacre un essai en octobre 2008 (La Novellisation). Son livre Hergé écrivain (Flammarion, coll. Champs) est devenu un classique du genre.

empty