Les artisans de la lumiere. histoire de la fraternite interprovin

À propos

L'électrification a marqué un tournant dans le dévelo­ppe­ment du Québec, apportant la modernité au coeur de la ruralité. Viendra ensuite l'ère des grands travaux hydroélectriques visant à être «maîtres chez nous». Mais, derrière ces grandes politiques se trouvent des travailleurs qui ont jalonné le terri­toire de ces infrastructures. Monique Audet relate cette histoire à travers celle du principal syndicat des ouvriers québécois du secteur de l'électricité. Les années 1880 voient la fondation aux États-Unis du premier syndicat des ouvriers en électricité. Avec la création de plusieurs sections locales au Québec et au Canada, ce dernier a rapidement été désigné comme syndicat international. Il faudra attendre 1972 pour que la Fraternité interprovinciale des ouvriers en électricité (FIPOE), née d'une scission avec le syndicalisme international américain, voie le jour. Une année seulement après sa création, avec l'aide de la FTQ, la FIPOE devient l'organisation représentant la vaste majorité des ouvriers en électricité au Québec, au sein de l'industrie du bâtiment, mais aussi dans plusieurs secteurs manufacturiers liés à l'électricité, de même que chez les monteurs de lignes. Diplômée en sciences économiques, Monique Audet a exercé plusieurs fonctions au sein de la FTQ de 1981 à 2014, notamment dans les négociations des secteurs public et parapublic, au service de recherche et à celui des communications. Elle a participé à la rédaction de nombreux mémoires, textes de congrès et discours des dirigeants.

Categories : Sciences humaines & sociales > Histoire

  • EAN

    9782894489536

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    152 Pages

  • Poids

    33 669 Ko

  • Distributeur

    Demarque

  • Support principal

    ebook (pdf)

empty