Un été en Saskatchewan

À propos

Extrait Chapitre 1 Received by the soil Through hurts and turmoil, Seed remains alone. Mercredi 12 juin, Enfin, une journée où, dès l'aube, je pouvais m'attendre à un soleil resplendissant. Pourtant, dès le début de l'après-midi, le bon augure du matin tourne en averse. Averse qui éveille en moi des moments de tendresse et une étrange mélancolie... ssise sur les marches de la véranda, je contemple la pluie tomber dru. De temps à autre, je jette un regard furtif à cette mince brunette aux cheveux ébouriffés et quelque peu blanchis par les années, ma mère. La voici assoupie, écrasée par la fatigue, sur la vieille balançoire blanche décrépie, au fond de la véranda. Il m'arrive aussi de zieuter les rares piétons du village qui passent alors. Ils sont trempés jusqu'aux os étant donné qu'il pleut à boire debout! elon moi, la pluie offre à chacun un moment de vie privilégié: lorsqu'il pleut, le temps nous appartient. Personne n'a vraiment envie d'écouter vos derniers potins les plus juteux en se faisant mouiller. Je goûte alors à cette douce tranquillité avec un plaisir évident, bien que teinté de peine. i le soleil s'était pointé, la véranda aurait été le lieu de rencontre de prédilection des gens de Bienfait. Grand-mère sortait peu, ou plutôt avait peu la chance de sortir, car connaissances et amis se succédaient sans relâche à sa porte. Pourtant, tous savaient que le mercredi était sa journée: pour faire ses courses; rendre visite à ses amies moribondes à l'hôpital, aller à une réunion des dames du comité d'activités de l'église et, bien sûr, conduire en trombe sa Mustang noire sur les routes sinueuses entourant le village (hum, il faut le reconnaître, elle avait le pied pesant). n janvier dernier, mes oncles et mes tantes, qui vivent éparpillés en Alberta et en Colombie-Britannique, nous avaient encouragés à lui proposer de venir vivre parmi nous, à Regina. J'aurais tant aimé qu'elle vienne! Grand-mère était bonne comme du bon pain (et en parlant de pain, elle n'aura pas su montrer à ma mère ou à nous, ses petites-filles, comment elle le faisait si tendre). Sa venue au sein de notre famille aurait pourtant changé bien des choses à la maison, car grand-mère avait un effet calmant, autant sur les enfants que sur maman, surtout depuis la mort de papa. Son gros bon sens en faisait une source intarissable de conseils judicieux, mais elle les donnait parcimonieusement et seulement sur demande. Bien que ma mère ait été sa bru, un fil secret les rapprochait; même les soeurs de mon père n'avaient pas réussi à créer un tel lien avec grand-mère. Qu'est-ce qui liait si fort grand-mère et maman? Je voulais tant percer ce mystère !

Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782894856598

  • Disponibilité

    Disponible

  • Copy

    Authorized

  • Print

    Authorized

  • Poids

    1 278 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty