Sotto l'immagine

À propos

« Mais je n'ai aucune preuve du cinéma. » De Sotto l'immagine, l'on peut dire qu'il s'agit d'un texte sur la dictature, ou la pluie. Partant d'un fragment d'Antonioni, et axé sur une idée fugitive de l'image captée, il pourrait tout aussi bien être un traité de l'intraduisible.
Pris entre une photographe et un cinéphile, il énonce un état des lieux d'une pensée anachronique infiltrée par un présent cinématographique.
De langue en lacune, l'histoire, qui se réclame d'une absence d'antériorité, est celle d'une déroute interrogée par des voix venues de différents ailleurs - Orson Welles, Ingeborg Bachmann, Sergio Larraín, Alejandra Pizarnik, Galina Oustvolskaïa... Mais peut-être s'agit-il d'un étonnement, tout simplement.

  • EAN

    9782897122478

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    88 Pages

  • Copy

    Authorized

  • Print

    Authorized

  • Poids

    1 331 Ko

  • Distributeur

    Demarque

  • Support principal

    ebook (ePub)

Nathanaël

Nathanal est l'auteure d'une vingtaine de livres publis en anglais comme en franais, dont le cycle de carnets, Carnet de somme (2012), Carnet de dlibrations (2011) et Carnet de dsaccords (2009), le livre de sismes, Sisyphus, Outdone. Theatres of the Catastrophal (2012), ainsi que l'essai de correspondance L'absence au lieu (Claude Cahun et le livre inouvert, 2007) dont le versant auto-‐traduit se dit Absence Where As (2009). Laurate du Prix Alain-‐Grandbois pour ...s'arrte ? Je (2008), Nathanal compte parmi ses traductions extrinsques des ouvrages d'douard Glissant, de Danielle Collobert, de Catherine Mavrikakis et de Hilda Hilst (celle-‐ci en collaboration avec Rachel Gontijo Araujo). Sa traduction du journal de Herv Guibert, Le Mausole des amants, a t reconnue par des bourses du PEN American Center et du Centre National du Livre (CNL) de France. Nathanal vit Chicago. Site internet www.polysemique.blogspot.com

empty