Moments musicaux

Over...

Les différents essais regroupés par Adorno lui-même sous le titre schubertien de Moments musicaux appartiennent à des époques très différentes : certains sont des écrits de jeunesse datant de la fin des années vingt et des années trente ; d'autres ont été écrits après la guerre, jusqu'au plus récent publié au début des années soixante. Ils témoignent de l'évolution d'Adorno dans son effort pour articuler la réflexion philosophique et une approche sociologique de la musique à la logique interne des oeuvres. Les sujets traités sont extrêmement divers : Schubert, le style tardif de Beethoven, le Freichütz de Weber, les Contes d'Hoffmann d'Offenbach, Parsifal de Wagner, mais aussi le jazz, le Quintette à vents de Schoenberg, Mahagonny de Kurt Weill, Krenek, le rapport entre progrès et réaction, etc. Adorno y déploie une pensée engagée, liée à la musique de son temps, mais dans laquelle le passé demeure un enjeu. Martin Kaltenecker, traducteur de cet ouvrage qu'il a également annoté, propose en fin de volume un commentaire développé et approfondi dans lequel il replace les problématiques abordées dans les Moments musicaux à l'intérieur du contexte général de la pensée d'Adorno.

Genres : Arts et spectacles > Musique

  • Auteur(s)

    Theodor Wiesengrund Adorno

  • Uitgever

    Éditions Contrechamps

  • Verschijningsdatum

    21/06/2017

  • ISBN

    9782940599295

  • Beschikbaarheid

    Beschikbaar

  • Aantal pagina's

    216 Pagina's

  • Selecteren en plakken

    Toegelaten voor privé-gebruik Zonder beperking

  • Afdrukken

    Toegelaten voor privé-gebruik Zonder beperking

  • Delen

    Toegelaten voor privé-gebruik Zonder beperking

  • Verdeler

    Immatériel

  • Verdeler

    Immatériel

  • Ebook magazijn

    immatériel.fr

  • Formaat

    ebook (ePub)

Theodor Wiesengrund Adorno

Philosophe, sociologue et musicologue allemand, Theodor W. Adorno
(1903-1969) soutient en 1923 une thèse sur Husserl à l'université de Francfort puis devient l'élève à Vienne du musicien Alban Berg. En 1938, il rejoint Horkheimer à l'Institut de recherche sociale de New York. De retour en Allemagne en 1949, il enchaîne les publications sur la musique et, plus largement, sur la consommation culturelle à l'ère indusrielle. Il laisse inachevée sa Théorie esthétique, parue à titre posthume, en 1970.

empty