Ariol T.11 ; la fête à la grenouille

(Scénariste), (Dessinateur)

Over...

Voici douze nouveaux épisodes de la vie d'Ariol, le craquant petit âne à lunettes qui connaît tous les problèmes existentiels des enfants timides et attachants...Dans ce onzième volume, Ariol n'a pas pris une ride. Toujours amoureux de Pétula, qui ne le lui rend pas, alors que Bisibille se consume d'amour pour lui. Ramono est son meilleur copain, Tiburge son ennemi juré. Et dans la classe de monsieur Le Blount, le petit âne s'entend plutôt bien avec tout le monde, y compris Vanesse, la petite grenouille. D'ailleurs, lorsqu'elle perd sa grand-mère, Ariol se trouve malgré lui embarqué dans l'organisation d'une collecte pour un cadeau commun... Finalement, les élèves offrent un savon parfumé à Vanesse pour la consoler. Ça tombe bien, Pétula aime BEAUCOUP cette marque-là...

Genres : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Tout public > Humour

  • ISBN

    9791029308642

  • Beschikbaarheid

    Beschikbaar

  • Aantal pagina's

    128 Pagina's

  • Selecteren en plakken

    Nee

  • Afdrukken

    Nee

  • Delen

    Toegelaten voor privé-gebruik

  • Aantal delen

    6 Toestellen

  • Bestandsgrootte

    91 392 Ko

  • Lectorat

    à partir de 7 ANS

  • Série

    Ariol

  • Verdeler

    Numilog

  • Formaat

    ebook (pdf)

Emmanuel Guibert

Emmanuel Guibert est né à Paris en 1964. Après un bac de lettres, il suit pendant un an les cours de l'école Hourdé avant de se diriger vers les Arts Déco de Paris, qu'il délaissera finalement après six mois au profit du monde professionnel. Son premier album, "Brune", nécessitera sept ans de travail. Cet ouvrage paraît en 1992 chez Albin Michel. Son auteur rejoint ensuite un petit cercle de jeunes dessinateurs cherchant à renouveler l'univers de la bande dessinée : de sa rencontre avec L'Association naîtra ainsi une suite de récits aussi riches qu'étonnants dans le magazine "Lapin".ÿÿEn posant ses valises à l'Atelier des Vosges, à Paris, il commence à côtoyer Boilet, Tronchet, Bravo, Blain et Sfar. C'est d'ailleurs avec ce dernier qu'il dessine les péripéties d'une facétieuse momie égarée dans les rues de Londres à la fin du siècle dernier : publiée en 1997 dans la collection "Humour libre" de Dupuis, "La Fille du professeur" sera plébiscité à Angoulême par l'Alph'Art Coup de Coeur et le Prix René Goscinny. Plus tard, dès 2001, le duo imagine la série des "Olives noires" (Dupuis) - la vie d'un enfant juif en Judée il y a 2000 ans racontée avec justesse et modernité. Sfar et Guibert s'allient encore pour donner naissance à "Sardine de l'espace" (Bayard Presse, Dargaud), le premier au dessin, le second au scénario avant qu'il ne reprenne à son tour l'illustration.ÿÿSon entrée au label "Aire Libre" de Dupuis s'opère au nouveau millénaire avec "Le Capitaine écarlate", sur un scénario de David B. Une aventure fantastique, au style singulier, qui confirme le talent de Guibert pour illustrer des histoires poignantes aux personnages forts et attachants. Et l'émotion, nous la découvrons à l'état brut dans ce qu'on désigne comme son chef-d'oeuvre : "Le Photographe". Cette trilogie entamée en 2003 allie ses dessins aux photographies de Didier Lefèvre et raconte, du point de vue de ce dernier, le déroulement d'une authentique mission humanitaire dans les vallées afghanes en 1986. Pour cette oeuvre exceptionnelle, il fut récompensé par le Prix des libraires de bande dessinée en 2004, l'Essentiel d'Angoulême en 2007 ainsi que les Prix Eisner et Micheluzzi en 2010.ÿFort de ces succès, Guibert réalise ensuite plusieurs one-shots, au nombre desquels "L'Enfance d'Alan" (Grand Prix de l'ACBD 2013) et Martha & Alan (sélection officielle du Festival d'Angoulême 2017) à L'Association - succédant à sa trilogie "La Guerre d'Alan" entamée en 2000 aux mêmes éditions. On lui doit aussi la série jeunesse "Ariol" (Bayard Presse), qui totalise une quinzaine d'albums et a fait l'objet d'adaptations en dessin animé. Il publie également des livres de croquis tels "La Campagne à la mer" (2002), "Le Pavé de Paris" (2004), "Japonais" (2008) chez Futuropolis et « Italia" (Dupuis, 2015).ÿIl collabore avec le reporter-photographe Alain Keler pour un livre sur les communautés roms d'Europe intitulé "Des nouvelles d'Alain" (Les Arènes, 2011).ÿFait Chevalier de l'Ordre national des Arts et des Lettres, il a reçu en 2017 le Prix René Goscinny pour l'ensemble de son oeuvre.ÿEn 2020, Emmanuel Guibert est élu Grand Prix du 47e Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême.

Marc Boutavant

Né à Dijon en 1970, Marc Boutavant est graphiste, illustrateur et auteur de BD. Il a réalisé plusieurs livres pour les enfants chez Gallimard jeunesse, Albin Michel, Actes Sud junior, Nathan, Seuil jeunesse, Milan ou encore Bayard. Sa série de bande dessinée jeunesse Ariol (Bayard) fait actuellement l'objet d'une adaptation en dessin animé. 

empty