Mensonge et maladie mentale

À propos

Joseph Gabel étudie dans cet essai la signification psychopathologique du mensonge. Il définit la maladie mentale par quatre traits essentiels - esseulement, perte de liberté, absence de rencontre et de valeurs - dont il montre qu'ils sont également caractéristiques du menteur. Il élabore également, par rapport à la question de la solitude, une analyse très fine de ce qui distingue l'égocentrisme de l'égoïsme : le premier est un phénomène logique et ontologique, par lequel la personne se croit le centre du monde, quand le second est un phénomène moral. L'égoïste ne se préoccupe que de ses propres intérêts quand l'égocentrique est davantage affecté de maladie mentale.Aux yeux de l'auteur, la recherche de la vérité n'est pas une activité de luxe, mais une dimension essentielle de notre santé et de notre humanité.



Categories : Sciences humaines & sociales > Psychologie / Psychanalyse > Psychanalyse

  • EAN

    9791030404395

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    48 Pages

  • Poids

    788 Ko

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Diffuseur

    Harmonia Mundi

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Joseph Gabel

Joseph Gabel (1912-2004), sociologue et
philosophe d'origine hongroise, se fait connaître en 1962
par la publication de La Fausse conscience : essai sur la
réification.
Il intègre les notions de fausse conscience et de
réification développées par Karl Mannheim et Georg
Lukacs à une analyse psychopathologique des états
schizophréniques.

empty