Fouché (9h47 ; lu par Eric Verdin)

Traduit de l'ALLEMAND par ALZIR HELLA

Over...

Joseph Fouché (1759-1820) est l’une des figures les plus énigmatiques de son temps. Il a servi avec zèle la République, le Directoire, le Consulat, l'Empire et la Monarchie. Homme de l'ombre, disciple de Machiavel, Fouché aura survécu à tous les changements de régime sans jamais se départir de cette « absence de conviction » qui fascina Balzac autant que Stefan Zweig.
Élève chez les Oratoriens, il devint sous la Révolution un pilleur d'églises. Conventionnel modéré, il vota la mort du roi et participa activement au massacre des Lyonnais royalistes. Ambassadeur du Directoire à Dresde, il cambriola son ambassade. Ministre de la Police, à l'abri derrière ses fiches et ses mouchards, il tint tête à Talleyrand et à Bonaparte. Signataire du premier manifeste sur l'égalité, il meurt richissime, duc d'Otrante et sénateur.
Joseph Fouché, c'est l'art du reniement, la grâce du traître. Il n'y a pas de personnalité plus décriée que cet homme politique au sang-froid.
Stefan Zweig nous donne ici un saisissant portrait de Fouché, en qui il voit la première incarnation d’un type politique moderne : l’homme de l’ombre, dissimulé, manipulateur, actionnant en coulisses les mécanismes du pouvoir réel.
Illustrations sonores tirées de Beethoven : Symphonie n°7, deuxième mouvement, Allegretto
Durée : 09H47
Insel Verlag, 1929 © Williams Verlag, Zürich et Atrium Press, 1976 © Éditions Grasset 1969 © et (P) Audiolib, 2019


Genres : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Biographies / Monographies


  • Auteur(s)

    Stefan Zweig

  • Traducteur

    ALZIR HELLA

  • Uitgever

    Audiolib

  • Verdeler

    Numilog

  • Verschijningsdatum

    11/09/2019

  • ISBN

    9791035400637

  • Beschikbaarheid

    Beschikbaar

  • Bestandsgrootte

    846 222 Ko

  • Verdeler

    Numilog

  • Ebook magazijn

    Numilog

  • Formaat

    livre-audio (mp3)

  • Epub versie

  • Dewey

    940

Bijkomende informatie : Boek uitgelezen  

Stefan Zweig

Stefan Zweig (1881-1942), romancier, nouvelliste et dramaturge autrichien, naturalisé britannique, est l'auteur d'une œuvre prolifique qui ne cesse de susciter l'engouement du public et de multiples adaptations. Figure de proue lucide des cercles intellectuels de Vienne d'avant-guerre, il fuit la montée du nazisme et gagne l'Angleterre alors que "La Peur" - écrite en 1913 et parue en allemand en 1920 - paraît enfin en français (1935). Admiré pour la profondeur incarnée avec laquelle il traite l'exploration psychique de ses personnages féminins, il se fait connaître aussi pour son pacifisme. Révulsé par la Seconde Guerre mondiale, il convainc sa jeune épouse de se suicider avec lui, au Brésil, à l'âge de 60 ans.

empty