Du côté des Indiens

À propos

« Il s’est trompé, il a appuyé sur la mauvaise touche, pensa aussitôt Ziad. Il ne va pas tarder à redescendre… Il se retint de crier : “Papa, tu fais quoi ? Papa ! Je suis là, je t’attends…” Pourquoi son père tardait-il à réapparaître ? Les courroies élastiques de l’ascenseur s’étirèrent encore un peu, imitant de gigantesques chewing-gums. Puis une porte s’ouvrit là-haut, avec des rires étranges, chargés d’excitation, qu’on étouffait. Il va comprendre son erreur, se répéta Ziad.
Son père s’était volatilisé dans les derniers étages de l’immeuble, et ne semblait pas pressé d’en revenir. »
Ziad, 10 ans, ses parents, Anne et Bertrand, la voisine, Muriel, grandissent, chutent, traversent des tempêtes, s’éloignent pour mieux se retrouver. Comme les Indiens, ils se sont laissé surprendre ; comme eux, ils n’ont pas les bonnes armes. Leur imagination saura-t-elle changer le cours des choses ?
Le regard poétique d’Isabelle Carré et sa voix nuancée éclairent d’une poignante intensité la ronde vertigineuse de ces êtres qui cherchent désespérément la lumière.
© Éditions Grasset & Fasquelle, 2020

Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9791035404918

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    726 022 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Numilog

  • Support principal

    livre-audio (mp3)

Isabelle Carré

Isabelle Carré commence sa carrière au cinéma à 17 ans dans Romuald et Juliette, un film de Coline Serreau. Après plusieurs nomination aux Césars, elle reçoit, en 2003, le César de la meilleure actrice pour son rôle d'une femme atteinte de la maladie d'Alzheimer dans Se souvenir des belles choses de Zabou Breitman. L'année suivante, elle est récompensée par un Molière de la meilleure comédienne pour la pièce L'hiver sous la table. Elle privilégie les comédies, et joue tout aussi bien au théâtre qu'au cinéma. Elle est engagée auprès de plusieurs associations qui militent pour les droits des enfants. Les Rêveurs est son premier roman.

empty