Prix littéraire 2018

Il en est dont il n’y a plus de souvenir. Ils ont péri comme s’ils n’avaient jamais existé. Ils sont devenus comme s’ils n’étaient jamais nés, et, de même, leurs enfants après eux. Le Médicis à Pierre Guyotat, le Fémina Philippe Lançon, et le Goncourt à leurs enfants après eux. L'extrait proposé pour le livre de Nicolas Mathieu est composé des 45 premières pages. Qui dit mieux pour se faire son idée du Goncourt cette année ? 

empty