Bouvier

  • À l'été 1953, un jeune homme de 24 ans, fils de bonne famille calviniste, quitte Genève et son université, où il suit des cours de sanscrit et d'histoire médiévale puis de droit, à bord de sa Fiat Topolino. Nicolas Bouvier a déjà effectué de courts voyages ou des séjours plus long en Bourgogne, en Finlande, en Algérie, en Espagne, puis en Yougoslavie, via l'Italie et la Grèce. Cette fois, il vise plus loin : la Turquie, l'Iran, Kaboul puis la frontière avec l'Inde. Il est accompagné de son ami, Thierry Vernet, qui documentera l'expédition en dessins et croquis.Ces six mois de voyage à travers l'Anatolie, l'Iran puis l'Afghanistan donneront naissance à l'un des grands chefs-d'oeuvre de la littérature dite " de voyage ", L'Usage du monde, qui ne sera publié que dix ans plus tard - et à compte d'auteur - aux éditions Droz, avant d'être repris par René Julliard en 1964. Après avoir connu un formidable succès, le livre était resté longtemps indisponible, avant de reparaître aux éditions La Découverte en 1985.Art de l'observation et du croquis, profond intérêt et curiosité insatiable pour les autres peuples, le voyageur n'est jamais en postition dominante, mais d'accueil, d'une ville à l'autre, passant par des villages qui, à l'époque, connaissaient encore le luxe de ne pas apparaître sur les cartes, comme ballotté au gré des éléments et des événements : " Fainéanter dans un monde neuf est la plus absorbante des occupations ", écrit-il dès les premiers jours du périple. Mais ce profond humanisme n'est pas pour autant un dilettantisme ; par son écriture serrée, toujours très retenue, d'une grande précision, économe de ses effets et ne jouant pas " à la littérature ", il a réussi à atteindre ce à quoi peu d'écrivains autoproclamés sont parvenus : un pur récit de voyage, dans la grande tradition de la découverte et de l'émerveillement, en même temps qu'une réflexion éthique et morale sur une manière d'être au monde parmi ses contemporains, sous toutes les latitudes.

  • Trois textes réunis autour d'un sujet rarement traité par Bouvier : son enfance. Dans le premier, l'écrivain-voyageur, à 67 ans, évoque son rapport à l'âge, à la mémoire, et naturellement à l'enfance, « état de convoitise et de peur où tout ce qui arrive pour la première fois, cadeau ou blessure, laisse une marque indélébile ». Au centre du livre, le texte éponyme un récit savoureux, quasi-proustien, qui raconte les étés passés dans la propriété des grands-parents maternels et comment, petit garçon de huit ans, Nicolas triompha de l'« une des figures les plus détestées » de son enfance : Bertha, la bonne prussienne. Le dernier texte est un hommage au père, bibliothécaire et « conteur tout à fait extraordinaire », voyageur « par procuration » au travers des livres.

    NICOLAS BOUVIER (1929-1998), est un des plus grands écrivains de langue française de la deuxième moitié du 20e siècle, voyageur, photographe et iconographe.

  • L'usage du monde

    Nicolas Bouvier

    • Lizzie
    • 8 April 2021

    À l'été 1953, un jeune homme de 24 ans, fils de bonne famille calviniste, quitte Genève et son université, où il suit des cours de sanscrit, d'histoire médiévale puis de droit, à bord de sa Fiat Topolino. Nicolas Bouvier a déjà effectué de courts voyages ou des séjours plus longs en Bourgogne, en Finlande, en Algérie, en Espagne, puis en Yougoslavie,
    via l'Italie et la Grèce. Cette fois, il vise plus loin : la Turquie, l'Iran, Kaboul puis la frontière avec l'Inde. Il est accompagné de son ami Thierry Vernet, qui documentera l'expédition en dessins et croquis.
    Ces six mois de voyage à travers les Balkans, l'Anatolie, l'Iran puis l'Afghanistan donneront naissance à l'un des grands chefs-d'oeuvre de la littérature dite " de voyage ",
    L'Usage du monde, qui ne sera publié que dix ans plus tard - et à compte d'auteur la première fois - avant de devenir un classique.
    Par son écriture serrée, économe de ses effets et ne jouant pas à la " littérature ", Nicolas Bouvier a réussi à atteindre ce à quoi peu sont parvenus : un pur récit de voyage, dans la grande tradition de la découverte et de l'émerveillement, en même temps qu'une réflexion éthique et morale sur une manière d'être au monde parmi ses contemporains, sous toutes les latitudes.

  • Toutes les épreuves  :  QCM de pré-admissibilité (connaissances générales, français, calcul et raisonnement)  ;  Épreuve écrite d'admissibilité n°  1 (questions et/ou cas pratique à partir d'un dossier)  ;  Épreuve écrite d'admissibilité n°  2 (au choix : mathématiques, comptabilité privée, éléments d'économie et bases juridiques)  ;  Entretien oral d'admission.
    Les + en ligne  : sujets corrigés supplémentaires sur le site www.dunod.com.

  • Paru pour la première fois en 1982, Le Dehors et le Dedans est l'unique recueil de poésie de Nicolas Bouvier. Revue et augmentée, cette quatrième édition compte six nouveaux poèmes.

  • La préparation pas à pas pour réussir votre concours (branche OP/CO et surveillance).
    Toutes les épreuves :QCM de pré-admissibilité  Résumé d'un texte portant sur les questions économiques et sociales  Épreuves d'admissibilité à option  Épreuve facultative de langue étrangère  Entretien avec le jury  Épreuve d'exercices physiques  De l'inscription au jour J : infos utiles.
    Le programme de révision  pour s'organiser.
    Les connaissances en  100 fiches à maîtriser.
    Les bonnes méthodes  pour réussir.
    9 sujets d'annales corrigés  pour s'évaluer et progresser.
    À télécharger gratuitement :  des sujets d'annales supplémentaires sur le site www.dunod.com.

  • « La vie est tellement incandescente. Ici comme là-bas. Vieux frère je te lance un grand pont. » Ces propos de Vernet à Bouvier du 17 août 1955 traduisent l'intensité d'une relation faite de passion et de fraternité. Depuis l'âge du collège, Nicolas Bouvier (1929-1998) et Thierry Vernet (1927-1993) ont rêvé ensemble d'accords majeurs avec le monde, par le voyage et par la création. L'un devient écrivain, l'autre peintre : en mots et en images, ils diront ce que l'on ne peut connaître qu'une fois. De Cologny à Paris, de Kaboul à Colombo, de Tokyo à Genève, leur correspondance est un fil tendu entre deux vies mises en commun. Nourrie de l'expérience de la route, elle exprime aussi la beauté d'une aventure humaine, celle d'une amitié sans réserve. La Correspondance des routes croisées réunit les lettres échangées par Nicolas Bouvier et Thierry Vernet jusqu'à la parution, chez Julliard en 1964, de l'édition française de L'Usage du monde, le récit de leur traversée de l'Asie.

  • Les grandes étapes de la sécurité sanitaire en France au cours du XXème siècle.Face aux risques retrace l'histoire de la sécurité sanitaire en France, du siècle des Lumières à nos jours. Une histoire dans laquelle se croisent et se répondent le progrès scientifique et médical, l'impact de crises majeures comme celle de l'amiante ou de la vache folle, la sophistication croissante de notre système de santé publique, et l'évolution des préoccupations sociétales.
    Décennie après décennie, les évolutions notables apportées à la sécurité des aliments ont mis fin aux contaminations meurtrières des siècles passés, alors qu'en parallèle ont émergé de nouvelles inquiétudes concernant l'effet de l'environnement sur la santé des hommes, des animaux et des écosystèmes.
    Il s'est forgé au fil du temps une expertise spécifique à la sécurité alimentaire, la santé animale et la santé environnementale. Tantôt saluée, tantôt controversée, elle fait face à un afflux de connaissances et de questions toujours plus difficiles à investiguer - pollutions chimiques multiples, perturbateurs endocriniens, impacts combinés des risques sanitaires... - sur fond d'évolution constante des technologies et des choix de société, et de bouleversements climatiques. La nécessité d'une expertise robuste et indépendante a conduit au tournant du siècle à la création de plusieurs agences en charge des questions de santé, dont l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail.
    À mesure des prises de conscience et des progrès de la science, dans une société de plus en plus sensible aux enjeux de santé et à l'environnement, ce livre montre combien les responsabilités de la puissance publique, le rôle des experts, le statut même du savoir sont soumis à des questionnements constamment renouvelés.

  • Jérémy Pommier vient d'être recruté comme médiateur au Centre International de l'Art Pariétal (Lascaux 4). Son grand-père, Jean, ancien guide de Lascaux 2 désormais à la retraite, apprend qu'il est atteint d'une maladie qui ne lui laisse que quelques mois à vivre. N'ayant jamais vu la grotte originale, il va demander à son petit-fils de lui faire visiter Lascaux 4, réplique complète et inédite qui retrace la découverte de la célèbre grotte. Suivons le guide dans son initiation, prétexte à nous faire vivre la grande aventure de Lascaux et des origines de l'art...

  • Le meilleur des tendances food 2019 sélectionné pour vous  !
     
    Votre cuisine est un véritable laboratoire de tendances culinaires?? Vous cherchez constamment l'inspiration sur Instagram et Pinterest?? Mais vous n'avez pas toujours le temps de faire le tri  ? CE GUIDE EST FAIT POUR VOUS  !
    Découvrez 170 pages gourmandes et créatives, et laissez-vous porter... Testez des recettes innovantes, chinez des idées originales, optez pour de nouveaux produits... LE MONDE DE LA CUISINE FOODISTA S'OUVRE À VOUS !
     

  • Nicolas Bouvier (1929-1998), voyageur ouvert au monde entier et aux langues inconnues grâce à son oreille musicienne, n'a pas croisé Charles-Albert Cingria (1883-1954) sur les routes et les chemins, autour de Genève, de paris ou de Rome, ni n'a fait halte dans les mêmes bibliothèques à la recherche des mêmes manuscrits. Mais il a lu ses chroniques, ses proses, ses récits fantastiques ou fantasmagoriques, ses traductions des maîtres anciens, entrant ainsi en dialogue avec lui, cherchant les raisons de ces instants magiques où le monde dévoile son secret, son sens lumineux, sa beauté légère. Ce qui intéresse Nicolas Bouvier lisant Cingria, homme au charisme épique, c'est la manière d'écrire le voyage, l'art de circuler et d'aller et venir tout en observant le proche comme s'il était neuf et inconnu.
    « Un mètre carré, et l'univers ! », c'est la formule de Cingria pour déambuler, s'étonner, vivre, méditer, écrire.

    Le titre de ce livre, choisi par Nicolas Bouvier, souligne le rapport très libre qu'il entretient avec Cingria : lâcher prise et couler sans entrave.

  • Pour la première fois, une quinzaine de françaises parties en Syrie et en Irak ont accepté de se confier dans un livre enquête aussi fort que dur. Aux auteurs, elles ont raconté les raisons de leur départ, leur choix de revenir, leurs peurs pour leurs enfants, pour leur mari aussi. C'est une odeur, celle du musc qui transpire des tempes des combattants morts en martyr pour le Califat et que leurs femmes respirent ensuite précieusement, rêve d'un paradis trouvé.
    C'est une quête, celles de ces françaises parties en Syrie et en Irak pour vivre leur rêve d'Etat islamique.
    C'est enfin un paradis jamais trouvé, le désenchantement de celles qui choisissent de rentrer. Celles qui reviennent à la vie.
    /> Pour la première fois, une quinzaine de filles, ici et là-bas, ont accepté de se confier dans un livre enquête aussi fort que dur. Aux auteurs, elles ont raconté les raisons de leurs départs, leur choix de revenir, leurs peurs pour leurs enfants, pour leurs maris aussi. Grands reporters, Céline Martelet et Edith Bouvier ont également entendu policiers, éducateurs et tous ceux qui croisent leur chemin, pour rédiger ce livre qui bouleverse, émeut, mais aussi inquiète.

  • Les tirailleurs dits "sénégalais" sont montés au front, aux cotés des poilus de métropole. Ils sont près de 200 000 à combattre, 30 000 a mourir sur les champs de bataille de la Grande Guerre. Ils seront encore près de 150 000 mobilisés durant la Seconde Guerre mondiale. Leur histoire est largement oubliée, leurs engagements en Afrique même sont encore méconnus.

    Pierre Bouvier fait le récit de leur enrôlement parfois violent, de leur démobilisation, de leur retour sur leur sol natal et de leur rôle déterminant dans la marche vers les indépendances. 

  • « Je n'ai pas fermé l'oeil de la nuit. Nous avons tellement fumé que la pièce est nimbée d'un voile de nicotine. Dehors, la lumière du jour pointe à peine et déjà le bruit sourd et grave des obus s'abattant sur la ville reprend. Un premier impact. Je sens le sol bouger, doucement. Un léger tremblement. Celui-là a dû tomber plus loin. » Février 2012. La journaliste Edith Bouvier lance un appel au secours. Gravement blessée à la jambe dans les bombardements qui ont tué les reporters Marie Colvin et Rémi Ochlik au coeur de la ville assiégée de Homs, en Syrie, la jeune femme a besoin de soins de toute urgence. Avec plusieurs confrères, elle est recueillie par des insurgés syriens au sein d'un dispensaire de fortune du quartier de Baba Amr. Pris au piège, ils tentent le tout pour le tout pour s'échapper en pleine nuit.
    Ce livre retrace un parcours hors du commun, dix jours entre la vie et la mort.

    Création Studio Flammarion.

  • Le Livre du visage aimé c'est trois histoires d'amour : celle de Grand frère et de son fils adoptif, celle d'un vagabond qui, pour sauver sa femme, entreprend un voyage hasardeux, celle d'un homme isolé qui de son ermitage écrit librement à une femme aimée.
    Ce livre est une épopée, une traversée de l'émotion et de la connaissance. Les personnages qui le peuplent mènent pour les uns une vie faite de respect, d'attention au monde, de rituels, de douceur et de lenteur ; pour les autres, le mensonge, le profit et la trahison sont la règle. La frontière entre les uns et les autres n'est pas toujours claire, le réel et l'imaginaire peuvent marcher main dans la main, et le lyrisme flirter avec l'horreur.

  • Dans la devise républicaine, c'est l'égalité qui se taille la part du lion. Le ghetto, qui entérine l'échec de l'égalité, fracture évidemment la République. On casse donc plus vite qu'on ne raccommode. Mais, c'est la force de l'élu d'accomplir au mieux son devoir pour partager avec chacun les moments de bonheur. Françoise Bouvier, ancienne maire de commune et vice-présidente d'une communauté d'agglomération, nous livre ici les difficultés, les peines et les joies du métier de maire.

  • Pourquoi existons-nous ? Est-ce que nous existerons après la mort ? Autant d'interrogations profondément humaines qui sont prises en charge par la philosophie. Au sein de celle-ci, une discipline spécifique se consacre à la question de l'être : l'ontologie. Elle semblait tombée en désuétude et dans l'oubli depuis les critiques sévères de certains courants philosophiques. Ce traité tente de saisir les grandes lignes de cette histoire de l'être.

  • Autrefois distants, le monde chinois et l'espace francophone sont amenés à se rapprocher, se rencontrer et parfois s'entrechoquer. Quels sont les caractéristiques, les enjeux, les ressorts de la mobilité étudiante chinoise en direction de la France ? Quelles adaptations, quelles évolutions ce mouvement entraine-t-il de la part des acteurs de l'enseignement en France ? Quels sont les fondements, les orientations et les pratiques de cette discipline émergente qu'est le chinois langue étrangère (CLÉ) ? Quelles sont les conditions sociolinguistiques du développement de la francophonie chinoise ?

  • Voici un livre de courage et d'espoir.
    Non seulement il nous console, mais, en plus, il nous permet de rassembler toute l'énergie nécessaire pour affronter le combat existentiel.
    Il apparaît comme une large fresque où s'estomperaient les aspects sombres de la vie face à la lumière dégagée par les révélations qu'Hélène Bouvier fait dans ce livre d'une rare densité.
    Tout au long de ce livre, elle nous explique ce que font les âmes dans l'au-delà et comment elles se manifestent aux vivants.

  • Groupes

    Bouvier-A+Richard-D

    • Hermann
    • 1 January 1974

    Ce livre tend à pallier l'absence d'un ouvrage consacré aux groupes, faisant à la géométrie, à l'arithmétique et aux groupes finis la place que les programmes leur accordent en maîtrise et que les professeurs leur donnent dans les enseignements élémentaire et secondaire. Dans la rédaction, il a été tenu compte de deux impératifs : - que la théorie soit précédée d'une pratique parce que seule l'étude motivée permet une compréhension qui ne peut naître que de l'observation des phénomènes mathématiques ; - que l'ouvrage soit lisible par parties indépendantes ou thèmes n'exigeant qu'un minimum de connaissances, le lecteur expérimenté pouvant omettre les noyaux. Les résultats donnés en exercices ne sont jamais utilisés sans avoir reçu de solutions. Au nombre de 500 environ, ces exercices sont simples et doivent par la forme ouverte sous laquelle ils sont posés, inviter le lecteur à l'observation. Presque tous sont résolus dans le courant du texte dès que se présente l'outil permettant de répondre rapidement et facilement aux questions posées.

  • Cet ouvrage révèle l'importance de reprendre à nouveaux frais les questions que soulèvent les liens sociaux.Comprendre les interactions implique d'associer et de conjuguer des concepts : construits et ensembles populationnels, endoréisme élaborés au prisme de l'anthropologie et de la sociologie. Ceux-ci ouvrent vers les formes contemporaines des rapports et des émotions physiques, symboliques, individuelles et collectives. Les milieux artistiques et ceux des métissages en sont des illustrations.

  • Pourquoi les affaires politico-financières ont-elles attendu le début des années quatre-vingt-dix pour connaître enfin des lendemains judiciaires ? Dans les années quatre-vingt, des enquêtes journalistiques avaient permis de faire éclater les affaires Luchaire et de la Tour BP, mais leur simple révélation n'avait pu, à elle seule, entraîner les développements que connaîtront celles d'Alcatel, de l'Office des HLM de Paris ou Schuller-Maréchal. Il a fallu, pour cela, qu'elles trouvent un véritable écho dans le monde judiciaire. L'histoire du bras de fer qui s'est alors produit entre juges et politiques, sous le regard courroucé des citoyens, restait à faire. C'est l'analyse de cet affrontement, vu de l'intérieur de l'institution judiciaire et dont l'issue est aujourd'hui encore incertaine, que propose ce livre. À la méthode franche et brutale du gouvernement socialiste pour se débarrasser de l'affaire Urba, a succédé depuis 1993 un maillage plus subtil, moins visible mais tout aussi coercitif, pour « tenir » la justice : cette évolution vers une discrétion obligée, malgré les entorses observées dans les affaires Tibéri, révèle bien la gêne progressive d'un pouvoir politique confronté à sa perte de crédit. Dans le même temps, la fracture qui s'est produite chez les juges s'est accentuée : d'un côté, certains continuent à accepter l'organisation napoléonienne et militaire d'une institution fondée sur la hiérarchie et la carrière ; de l'autre, des magistrats, souvent bien éloignés de l'image de « justiciers » qu'on leur accole, cherchent simplement à appliquer la loi, pour tous et sans entrave. Pour les auteurs, cette situation peut aboutir à un rééquilibrage de nos institutions, permettant de restaurer l'égalité entre les citoyens et faisant enfin de la corruption une délinquance ordinaire.

  • S'appuyant sur les bases économiques et managériales, cet ouvrage propose une lecture de l'entreprise et de l'innovation puis ouvre l'analyse à deux approfondissements : l'inter-organisation, où s'élabore et se gère, à l'aide des relations clients-fournisseurs, l'innovation contemporaine et la prise en compte du développement durable par l'entreprise. Deux cas sont présentés : celui d'Internet et celui des marques de distributeurs.

  • 30 août 1999 : le Timor oriental conquiert son indépendance dans le sang. Pourquoi ce drame ? Comment en est-on arrivé à ce degré de conflictualité ? Quels ferments sont à l'origine de l'identité est-timoraise et quels facteurs ont engendré la " culture de la résistance " ? Les motivations du gouvernement indonésien de Suharto répondaient-elles à un souci nationaliste, à des intérêts géostratégiques ou à une volonté de prosélytisme anticommuniste ? Comment s'explique l'immobilisme des acteurs internationaux ?

empty