Champfleury

  • Histoire de l'imagerie populaire

    Champfleury

    • Collection xix
    • 19 February 2016

    Entre toutes les légendes qui sont ancrées dans l'esprit du peuple, celle du Juif-Errant est certainement la plus tenace ; et quand, à la suite du peuple, philosophes, poëtes, romanciers, érudits, peintres, étudièrent plus tard cette mystérieuse figure, par là furent consolidées les attaches qui la retenaient dans le mur des croyances et des traditions.N'est-ce pas un curieux accolement que celui des deux mots Juif, Errant, de nature surtout à frapper les esprits naïfs ?Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Le chien des musiciens

    Champfleury

    • République des lettres
    • 6 March 2013

    Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Champfleury. Le chien des musiciens raconte l'histoire simple et touchante d'un joueur de basson, amoureux de son art et des chiens errants. Musicien dans la fanfare de la Garde impériale, il traverse l'Europe au gré des conquêtes et des batailles de Napoléon en compagnie de son chien, Terrible, assistant au sacre de l'Empereur à Milan, rencontrant Hoffmann à Dresde et voyant disparaître un à un ses amis musiciens le long du chemin. Un jour, Terrible décide de l'abandonner pour suivre une petite fille juive aux grands yeux noirs jouant d'une guitare à trois cordes. Ce petit conte d'automne, salué en son temps par Baudelaire et Victor Hugo, est l'un des plus représentatifs de l'oeuvre de Champfleury, ce "Courbet des Lettres" associé aux grands jours du Réalisme français avant d'être éclipsé par Gustave Flaubert, qui allie ici ses deux passions pour la musique et les chiens.

  • Chien-Caillou

    Champfleury

    • Bnf collection ebooks
    • 3 July 2015

    BnF collection ebooks - "À M. Victor Hugo. Monsieur, je vous dédie cettte oeuvre, quoique j'aie une profonde horreur de la dédicace - à cause de l'impression 'jeune homme' qu'elle laisse dans l'esprit du lecteur. Mais vous avez été le premier à signaler 'Chien-Caillou' à vos amis, et votre lumineux génie a bien vite reconnu la réalité du sous-titre : Ceci n'est pas un conte..."

  • Les Demoiselles Tourangeau

    Champfleury

    • Collection xix
    • 8 January 2016

    Longpont est une sous-préfecture dont on a parcouru les rues en moins d'une heure, et l'endroit manquerait tout à fait de pittoresque si un vieux château en ruine ne dominait la ville. Qu'il est singulier, en quittant Paris, de se trouver au milieu de cinq mille âmes si tranquilles !Le lendemain de mon arrivée, levé de grand matin, et regardant du haut de la tour du château toutes ces maisons endormies, je me disais : A quoi pense-t-on ici ?Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Son regard et celui de baudelaire

    Champfleury

    • Hermann
    • 12 April 2022

    Champfleury fut appelé le Diderot de son temps. On lui doit la définition d'une esthétique nouvelle et la redécouverte de grand peintres du dix-septième siècle, les frères Le Nain, entre autres. Face à Flaubert, il prônait le réalisme comme alternative au romantisme. Il partageait avec Baudelaire l'amour des chats et de la musique révolutionnaire de Richard Wagner, qu'ils furent les premiers à défendre

  • Souvenirs et portraits de jeunesse

    Champfleury

    • Bnf collection ebooks
    • 23 April 2015

    BnF collection ebooks - "À l'âge de cinq ans, je me vois au milieu d'un magasin de jouets et de confiserie qui me faisaient ouvrir de grands yeux et promener une langue de convoitise sur mes lèvres. À cette époque seulement les souvenirs des premières années prennent corps et se profilent dans mon cerveau."

  • Surtout n'oublie pas ton parapluie

    Champfleury

    • Collection xix
    • 26 January 2016

    C'était un matin de mai, jour fixé pour l'inauguration du nouveau pont de Creteil. Les bêtes à cornes reniflaient l'air comme pour aspirer l'humidité dans leurs naseaux ; les moutons ne s'éloignaient des pâturages qu'avec résistance.Dans un clos, deux chèvres, attachées à un piquet au plein coeur d'un gazon verdoyant, dédaignaient ce repas, se meurtrissaient le col à vouloir rompre leurs liens et avaient une tension à se diriger vers une cahute, dont l'intérieur n'offrait pourtant nulle trace de pâture.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • La Petite Rose

    Champfleury

    • Collection xix
    • 9 December 2015

    Il y eut rarement une féerie plus réussie que celle du Pont du Diable, qui fut représentée le 10 septembre de l'année 1843, au théâtre des Funambules. Chacun, parmi les connaisseurs du boulevard, s'accordait à déclarer que la direction avait luxueusement fait les choses. Décors et costumes nouveaux, trucs ingénieux, combats savamment réglés, s'emparaient des yeux et ne laissaient pas un instant de répit au public pendant les quelques heures que durait cette pantomime, due à l'imagination de deux célèbres auteurs de l'endroit, MM.

  • Les Aventures de mademoiselle Mariette

    Champfleury

    • Collection xix
    • 17 February 2016

    Gérard demeurait avec son ami Valentin ; tous deux vivaient en bonne intelligence et demandaient seulement aux arts quelque distraction leur pauvreté. Tout d'un coup Gérard se sentit pris de dégoût pour la peinture, la poésie et la musique ; il lui semblait ne manger que des gâteaux à ses repas. Valentin, qui comprenait la situation d'esprit de son ami, lui dit un jour :« Viens aux champs, nous avons encore le moyen de dîner à la campagne.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • On pourrait dire qu'historiquement la caricature commence en France à la fin du XVe siècle si une seule planche y tenait lieu d'une avant-garde de l'armée des burins turbulents de la Réforme.Les iconographes s'accordent pour placer en 1499 la gravure du Revers du jeu des Suisses, qui traduisait sous une apparence intime la grave question de la conquête du royaume de Naples. C'est aux cartes que se joue l'importante partie ayant pour partenaires Louis XII, Henri VII d'Angleterre, le pape Alexandre VI, le doge de Venise, l'infante Marguerite et les Suisses, les plus perplexes de l'issue du jeu.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Les Oies de Noël

    Champfleury

    • Collection xix
    • 15 November 2016

    Il y a vingt ans, un chevreuil, poursuivi dans la plaine par des chasseurs, grimpa la montagne de Molinchart et traversa la ville. On en parle encore aujourd'hui.Les grosses bêtes ne sont pas communes dans cette partie de la France. Quelquefois l'hiver, on entend parler d'un loup qui a été vu aux environs, mais le fait est rare.Le chevreuil fit une entrée plus triomphale qu'un prince. Il se présenta à la porte de la ville au moment où le gardien de l'octroi était occupé à sonder une voiture de roulier.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • D'anciens tableaux représentent des hommes à genoux qui semblent demander justice au souverain ; sur le fond fleurdelisé de la tapisserie se détachent en gros caractères : Si veut le roi, si veut la loi, paroles qui laissent : peu d'espoir aux suppliants. Agenouillés à côté des membres du haut clergé et des gentilshommes debout, ces gens en pénitence sont la symbolisation du Tiers qui, avec la Noblesse et l'Église, faisait partie des états généraux, mais en quelle qualité ?Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Si un homme a contemplé la façade des édifices consacrés au culte chrétien, sans éprouver un certain trouble en face des grimaces et des railleries de toute sorte accumulées sous les porches, il peut être déclaré de nature particulièrement flegmatique et indifférente. A cÔté de pieuses statues, dont les belles lignes se reflètent en rayonnements harmoniques pour les yeux, sont des entrelacs de diableries et d'obscénités. Vices et passions sont représentés avec une grossière brutalité ; la luxure a rejeté tout voile et apparaît bestiale et sans pudeur.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Histoire de la caricature antique

    Champfleury

    • Collection xix
    • 29 December 2015

    Telle est la question qui longtemps me préoccupa pendant que je parcourais les galeries du Louvre consacrées à l'art des Assyriens et des Égyptiens. Il y a, dans les manifestations sculpturales de ces peuples, une imposante grandeur sur laquelle il serait banal d'insister. Aucun art, peut-être, n'inspire davantage le respect que tous subissent, ignorants et curieux. De tels monuments commandent le silence. Devant ces granits, solennels comme un lion accroupi dans le désert, la parole hésite.
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Pauvre Trompette

    Champfleury

    • Collection xix
    • 26 January 2016

    M. PRUDHOMME (donnant, le bras à madame PASTERIS). Quel temps, belle dame ! quel soleil chaleureux ! Mme PASTERIS.C'est vrai ; il fait bien beau.M. PRUDHOMME.Il faut beaucoup aimer les arts pour aller aujourd'hui au Muséum de peinture ; mais les arts sont une si belle chose !Mme PASTERIS.Et puis ça fait aller le commerce.M. PRUDHOMME.A l'âge de quinze ans, j'avais voulu me lancer dans cette partie.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Les Bourgeois de Molinchart

    Champfleury

    • Bnf collection ebooks
    • 5 August 2016

    BnF collection ebooks - "Cette idée ingénieuse, suggérée par les girouettes, était sortie du cerveau du tailleur Cadet Bossu, qui, à moitié impotent et ne pouvant jouir au dehors de la société de ses concitoyens, avait imaginé cette mécanique pour amener tous les paysans de Vorges devant sa porte. Le Cosaque, qui a laissé dans tous les esprits une tradition cruelle, avait été choisi par le tailleur comme devant piquer plus directement la curiosité que n'importe quelle figure célèbre."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • Au sortir de la seconde guerre mondiale, en 1945, Eugénie Droz fondait les Textes Littéraires Français, une collection dévolue à l'édition critique des textes significatifs du patrimoine littéraire de langue française du moyen âge au XXe siècle. Accessibles, dans un petit format maniable, chaque édition est accompagnée d'une introduction, de notes, d'un glossaire, si nécessaire, et d'index. Cet appareil critique exigeant accueille l'érudition des meilleurs spécialistes pour éclairer la genèse des oeuvres et, quelle que soit leur époque, livrer au lecteur contemporain les explications les plus minutieuses sur le contexte historique, culturel et linguistique qui les a vues naître. Depuis soixante-dix ans, la collection a accueilli, outre quelques édicules, plus de 600 monuments littéraires français.

  • Les Souffrances du professeur Delteil

    Champfleury

    • Collection xix
    • 26 January 2016

    Vue de Laon d'après nature. - Réformes singulières apportées par la Révolution de juillet dans l'Université - L'oreille du petit Bineau plonge un établissement dans la détresse.
    Laon est une petite ville de six mille âmes qu'un rien agite. Le moindre événement, les comédiens qui viennent y passer un mois, un cirque, des marionnettes occupent démesurément les esprits de ce maigre chef-lieu, qui doit sans doute à sa position élevée l'honneur de primer les autres villes plus importantes du même département.
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • L'Hôtel des commissaires-priseurs

    Champfleury

    • Collection xix
    • 14 November 2016

    On a conté déjà bien des histoires sur les collectionneurs, leurs manies, leur détachement de toute affection, leur attache au moindre fétiche, leur rapacité, leurs joies particulières, les privations qu'ils s'imposent, leur aveuglement en tant de cas, leur clairvoyance si rare, leur ignorance pour toute chose qui échappe à leur spécialité, leurs profondes connaissances en matières qui n'en valent pas la peine, les voyages qu'ils entreprennent pour des misères, leur contemplation de Siméon Stylite en face d'un objet aimé.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Confessions de Sylvius

    Champfleury

    • Collection xix
    • 14 December 2016

    « Tony, toi qui connais le coeur féminin pour en avoir souvent disséqué, réponds-moi vitement sur les matières que je soumets à ton jugement de carabin. Voici ce qui arrive.Théodore est venu me chercher à midi. Il veut que je descende la montagne avec lui, sa maîtresse et une autre grisette. - Tu verras Clémence, m'a-t-il dit, c'est une brave personne. Son amant l'a quittée. Elle désire te connaître ; allons, ne te fais pas prier.Je ne sais pourquoi Clémence m'attire, je l'ai à peine entr'aperçue chez Théodore ; elle n'a rien d'agréable, ni beauté, ni taille, mais elle rit et m'a paru un peu plus spirituelle que le commun des grisettes.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Madame Eugenio

    Champfleury

    • Collection xix
    • 9 February 2016

    ..... Le campement le plus agréable de ma vie, dit un officier à moustaches grises, fut une chambrette de trois mètres carrés, dont les murs étaient peints à la chaux et qui n'avait pour tout ornement, que de longs rideaux blancs aux fenêtres. - Mais c'est une cellule de couvent dont vous nous parlez, capitaine. - A peu près. Pourtant je ne me rappelle pas avoir été jamais mieux logé, et quand, par hasard, l'ennui me prend, je ferme les yeux et j'évoque cette petite chambre si blanche que j'habitais un mois après ma sortie de Saint-Cyr.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • La Pasquette

    Champfleury

    • Collection xix
    • 26 January 2016

    A l'heure où la rosée du matin est pompée par les premiers rayons du soleil, au moment où les nuages aux teintes délicates font place à un ciel à l'intérieur duquel semble s'allumer un brasier incandescent, apparaît, au coin de la haie qui entoure le petit jardin des paysans de la Gironde, le podécammbre. C'est un signe particulier à cette partie de la France, une sorte de borne qui annonce au voyageur qu'à l'endroit où le podécammbre se dresse, à l'extrémité d'un échalas, le territoire girondin commence ou finit :Les peintres japonais qui ont appris à nos artistes que tout objet, si vulgaire qu'il soit, est admis à faire sa partie dans le concert du Beau, ne manqueraient pas de donner au podécammbre une place importante dans leurs compositions en plein air.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • La Succession "Le Camus"

    Champfleury

    • Collection xix
    • 20 April 2016

    Ainsi qu'il arrive souvent en province, la petite ville d'Origny est traversée par une longue rue qui accapare à elle seule la vie, le mouvement, le commerce ; chaque maison est une boutique, chacune des boutiques contient une moyenne de trois personnes, qui s'agitent, se remuent, se montrent derrière le vitrage ou sur le pas de la porte, et donnent aux rares étrangers arrivés par les messageries l'idée d'un chef-lieu peu développé, offrant de maigres ressources.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Jamais homme ne fut plus heureux que M. Tringle le jour où il reçut une invitation pour le bal travesti donné par la famille Brou.Tout d'abord M. Tringle résolut de s'habiller en diable.Singulière idée pour un célibataire qui avait l'aspect habituel d'un parapluie dans son fourreau.Il est vrai qu'un mois avant l'annonce de ce bal, M. Tringle avait aperçu, pendant à la croisée du perruquier Chabre, un étrange costume de diable noir et rouge, avec une perruque ébouriffée et une longue queue frétillante qui devait produire (du moins il le parut ainsi à M.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

empty