Chantale Gingras

  • BIOCIDE
    Métier : Concierge

    Michel est un jeune concierge né d'un père cri et d'une mère innue. Il a quitté la Basse-Côte-Nord pour Montréal, à la recherche de l'anonymat. Se fondre dans la foule est vite devenu son objectif à partir du moment où toute la communauté d'Ekuanitshit (Mingan), située au bout de la 138 Est, s'est mise sur son dos. Enfin... toute la communauté, peut-être pas, mais à partir du moment où sa mère, sa tante et sa soeur aînée s'y sont mises, c'est comme si toute la Côte Nord avait les yeux rivés sur lui en permanence...

    On attendait de lui de grandes choses, voire l'impossible.

    Alors il a choisi de devenir concierge.

    Michel rêve de se faire oublier, mais ce printemps-là, la réalité l'amène au front, où il doit combattre le virus et son ennemi intérieur.

    ___

    DU PAPIER ET DES ARCS-EN-CIEL
    Métier : Facteur

    Il n'y a pas si longtemps, prendre l'air était tout ce qu'il suffisait à Arnold pour s'éclaircir l'esprit. En optant pour le métier de facteur, il s'assurait de profiter au maximum de la vie en extérieur. Or, toutes ses belles habitudes seront chamboulées par l'arrivée de la COVID-19.

    À cause du virus, Arnold ne peut plus voir sa fille Léa. Le fossé qui le sépare de son ex ne fait que se creuser davantage. Les pistes de solutions se raréfient alors que le seul fait de marcher dehors semble être devenu un risque démesuré. Masque, gel désinfectant, distanciation sociale... Rien ne semble être suffisant désormais.

    C'est avec l'esprit plus sombre que jamais qu'Arnold s'interroge.

    À quoi bon dresser autant de barrières entre lui et ses proches?

    Et surtout, est-ce possible de réparer un coeur déjà en mille morceaux?

  • Le thème du « Secret » a de quoi laisser songeur. Il peut emprunter une multitude de figures et jouer sur des territoires très diversifiés. Il flirte avec l'intimité, la discrétion, la dissimulation, l'énigme, le silence, la mémoire. Et par conséquent avec tous les contraires de ces états d'instabilité : l'aveu, le déni, l'amnésie, le mensonge, la honte, le chantage... On ne sera pas étonné de lire des histoires de viols d'enfants, de maladies honteuses, d'abus de toutes sortes, longtemps gardés pour soi, d'entendre chuchoter des confessions sur l'adultère ou l'abandon, etc. Bref, des secrets de famille à profusion. Des histoires moins douloureuses également, des amours secrètes, des lieux d'enfance toujours vivants, des émotions tendres courant sur les mots... Avec les textes de Jean-Pierre April, Mathieu Blais, Chantale Gingras, Suzanne Jabob, Jack Keguenne, Michaël La Chance, Perrine Leblan, Tristan Malavoy, Maxime Olivier Moutier, Julia Pawlowicz, Nadia Roy et Marie-Ève Sévigny, entre autres.

  • La vie est brève offre 265 fragments d'humanité en 140 caractères maximum. C'est bref. C'est percutant. Comme la vie.

  • Avec doigté et poésie, Chantale Gingras raconte la vie, avec ses grandes joies et ses inévitables malheurs. Grâce à une mosaïque de personnages évoluant dans la ville de Québec, elle s'approche du quotidien tout en l'éclairant de son regard unique.
    Chantale Gingras a déjà publié La vie est brève, un recueil de twittérature, à L'instant même. Elle enseigne au cégep Sainte-Foy à Québec. Elle propose ici un roman en 72 chapitres.

  • Avec un talent indéniable pour raconter le quotidien, Chantale Gingras nous offre avec Éclats un magnifique recueil de haïkus, ces petits textes destinés à révéler la grandeur des choses modestes. En nous invitant à prendre une pause, à voir autrement le monde qui nous entoure, la poésie de l'autrice parvient à trouver du beau dans un klaxon de voiture, à déceler le tragique dans un bois mort déposé sur la plage, ou à apprécier le bruit des feuilles qui craquent sous nos pas. Les trois parties du recueil, La nature, Les choses, L'humain, nous livrent des petites perles, des morceaux de vie que l'on peut lire et relire, en prenant le temps de savourer chaque mot et chaque idée.

empty